Quelle cure de stéroïdes choisir ? Orale ou injectable ?

Quelle cure de stéroïdes choisir ? Orale ou injectable ?

Pour ceux qui pratiquent la musculation et qui ont souhaité,  à un moment, donner, un petit coup de pouce à leur corps, avec une cure de stéroïdes, furent forcément confrontés à ce genre de question :

Reading TimeTemps de lecture estimé: 4 minutes
  • Quel est le choix le plus judicieux entre une cure de stéroïdes orale et une cure de stéroïdes injectable ?
  • Comment choisir la meilleure cure?
  • Quelle méthode se révèle la plus efficace ?
  • Laquelle  dispose de moins d’effets secondaires pour mon organisme ?  

Les futurs utilisateurs de stéroïdes anabolisants partagent même leurs inquiétudes sur les forums, espérant obtenir ainsi un éclaircissement sur la différence entre les stéroïdes oraux et les stéroïdes injectables et pouvoir enfin faire un choix en pleine conscience.    

Alors, aujourd’hui, nous avons décidé de vous accompagner dans votre choix en levant les parts d’ombres sur les stéroïdes oraux et les stéroïdes injectables. Nous verrons donc pourquoi il existe deux formes de stéroïdes, leurs avantages et inconvénients respectifs et enfin, dans votre cas quelle méthode retenir pour parvenir à réaliser vos objectifs.

Découverte des stéroïdes oraux :

Les stéroïdes oraux sont  principalement commercialisés sous forme de comprimés. Mais nous pouvons aussi les trouver sous forme de gélules.

Les plus populaires sont les suivants :

  • Le Dianabol pour une prise de masse et de poids important
  • L’Anavar pour une bonne prise de force
  • Le Clenbuterol et le T3 Cytomel pour la réalisation d’une sèche ou d’une perte de poids. À noter cependant que le Clenbuterol  et le T3 Cytomel, même s’ils sont souvent  classés avec les stéroïdes anabolisants, n’en sont pas pour autant. Effectivement, le Clenbuterol correspond à un médicament bronchodilatateur et le T3 Cytomel à une hormone thyroïdienne.

Le principal avantage des stéroïdes oraux réside dans le fait, d’obtenir des résultats rapidement, sur une courte période. De plus, leur forme orale reste beaucoup plus abordable pour une première cure. Effectivement, il n’est pas toujours évident de savoir comment réaliser une  injection correctement. Certaines personnes sont même réticentes aux piqûres. La forme orale constitue donc une alternative pour tous ceux  qui ne sont pas encore prêts à passer à la forme injectable des stéroïdes.

Concernant une cure de sèche, dans 90% des cas, les produits proposés seront sous forme orale.

Une autre particularité des stéroïdes oraux : ils peuvent parfaitement se combiner aux stéroïdes injectables, pendant une cure, pour augmenter les effets de la cure.  

Néanmoins, certains utilisateurs de stéroïdes refuseront la forme orale puisque son principal inconvénient réside dans sa toxicité hépatique. Effectivement, les stéroïdes oraux vont être ingérés par le foie, provoquant ainsi des lésions plus ou moins importantes au niveau de l’organe. Toute cure de stéroïdes oraux doit donc être accompagnée de protection pour le foie. Le plus efficace et populaire aujourd’hui des protections foie est le Samarin. Il doit être pris trois fois par jour, à raison d’une gélule par prise, pendant toute la durée de la cure.

Les stéroïdes oraux comportent certains effets secondaires. Lors de votre cure, vous pourrez ressentir quelques maux de tête et un ballonnement du ventre important. Votre pression artérielle peut connaître une légère hausse, les premiers jours de traitement.

La cure de stéroïdes oraux reste idéale pour les débutants, étant réticents aux piqûres.

Se familiariser avec les stéroïdes injectables 

Les stéroïdes injectables se vendent soit en petits flacons ou encore sous forme d’ampoules. Ils doivent être injectés dans les muscles, ce qui nécessite de savoir réaliser une injection intramusculaire.

Parmi les plus connus, nous trouvons :

La forme injectable des stéroïdes permet d’obtenir des résultats sur une durée plus longue que la forme orale. Avec les stéroïdes injectables, les gains de muscles sont moins spectaculaires, mais de meilleure qualité et plus durables.

Le deuxième avantage des stéroïdes injectables réside dans le fait de passer directement dans le muscle et non par le foie. Ainsi, le foie n’est soumis à aucun risque de lésion.  

Il est également possible de combiner plusieurs esters, lors d’une cure, afin d’obtenir des résultats à la fois rapides et dans la durée.

Son principal inconvénient  est bien évidemment qu’il faut être à l’aise avec les injections et savoir les pratiquer.

Comment réaliser une injection de stéroïdes ?

Pour accomplir son injection de stéroïdes, dans les meilleures conditions, voici un protocole assez simple :

  • Prendre une douche avant toute manipulation du produit.
  • Désinfecter la zone d’injection avec un coton imbibé d’alcool à 90°.
  • Désinfecter avec un autre coton d’alcool, le bouchon en caoutchouc de la fiole contenant le produit.
  • Se munir d’une seringue de calibre 22 ou 23 (meilleur calibre pour une pénétration profonde, jusqu’au muscle).
  • Injecter un peu d’air dans la seringue puis insérer cet air dans la fiole. L’apport d’air va faciliter la prise du produit à base d’huile.
  • Aspirer le produit avec la seringue, selon la quantité recommandée en maintenant la fiole, tête en bas.
  • Évacuer les bulles d’air en tapotant à l’extrémité de l’aiguille.
  • Changer d’aiguille pour l’injection dans le muscle. Attention, cette nouvelle aiguille ne doit pas être manipulée avec les doigts pour garder 100% son côté stérile.
  • À l’aide de la seconde main, étirer la peau de la zone à injecter (muscle fessier, deltoïde ou quadriceps).
  • Piquer profondément le muscle.

Mise à part une première cure qui est souvent réalisée sous forme orale, les professionnels de musculation auront pour habitude de commencer par des stéroïdes oraux pour obtenir rapidement des résultats et de poursuivre avec des injectables pour consolider les gains et améliorer leur qualité.

À noter cependant que certaines molécules ne se présenteront que sous une forme et non une autre.

2 commentaires

  1. Pas de problèmes pour les deux pour moi... Si j'utilise les injectables, je prends beaucoup de précautions pour m'administrer le traitement... Pour les prises orales, je m'impose un calendrier tous les matins pour éviter les oublis.

  2. Moi je préfère l'injectable ! S'injecter soi-même les produits me rebutait au début mais avec le temps c'est devenu une partie de plaisir.

Laisser un commentaire