Pourquoi ne pas prendre de stéroïdes à partir de 50 ans ?

Pourquoi ne pas prendre de stéroïdes à partir de 50 ans ?

Avec  l’amélioration de la qualité de vie ainsi que la progression des avancées médicales, l’espérance de vie ne cesse de se rallonger d’année en année.

Reading TimeTemps de lecture estimé: 6 minutes

Et si dans les années 1940, nous étions vieux à 50 ans, cet état n’est plus valable aujourd’hui où l’espérance de vie a dépassé les 80 ans, dans les pays européens.

Désormais, à 50 ans nous nous sentons encore en pleine forme et surtout, nous sommes devenus des adultes accomplis. Cependant, pour maintenir cet état de forme et de santé, nous nous alimentons sainement et pratiquons le sport aussi souvent que possible, attitude tant valorisée par les magazines et les professionnels de la santé.

Mais pour être au summum, et aussi charismatique et séduisant que George Clooney ou Brad Pitt, beaucoup d’entre vous messieurs, auront envie bien évidemment de faire appel aux stéroïdes, afin de vous garantir une musculature d’apollon, ferme et sans la moindre graisse.

Mais voilà une petite ombre au tableau ! Malgré votre forme physique et votre bonne humeur, les stéroïdes anabolisants ne sont pas recommandés pour les hommes de plus de 50 ans. Eh oui, et cela même avec les avancées médicales et l’espérance de vie plus longue.  

Nous vous expliquerons donc dans cet article, pourquoi il est déconseillé de prendre des anabolisants après 50 ans. Mais n’ayez crainte, nous vous avons déjà préparé une alternative aux stéroïdes. Alors, souriez, vous pourrez bientôt arborer de jolis muscles.

Une histoire d’axe HPTA :

Nous comprenons parfaitement que vous soyez tout émoustillés à l’idée de prendre des stéroïdes à votre âge afin d’afficher de beaux muscles ronds à faire pâlir les petits jeunots.  Cependant, je parie que vous n’avez jamais entendu parler de votre axe HPTA. Et oui, avec son nom pas vraiment réconfortant, l’axe HPTA est pourtant un de vos plus  fidèles serviteurs ! J’éclaire votre lanterne :

L’axe HPTA correspond à  un ensemble complexe de relations et de signaux que nous  retrouvons entre l’hypothalamus, la glande pituitaire et les surrénales. Grâce à l’axe HPTA, les hormones du stress, de la croissance et de la reproduction vont pouvoir  remplir parfaitement leur rôle chez les hommes.  Vous l’avez donc compris, votre axe HPTA est le commanditaire de votre production de testostérone et de spermatozoïdes entre autres. Une lourde tâche à remplir !

Et c’est précisément au niveau de l’axe HPTA que va se situer le problème, lors de la cure de stéroïdes. Effectivement, en prenant des stéroïdes, votre corps va se retrouver en surplus de testostérone. Votre axe HPTA, non préparé à cette profusion d’hormone, va se retrouver désorienté. Pour faire face à l’excès de testostérone, il va donc bloquer la production de testostérone naturelle.

Je tiens aussi à vous rappeler, malgré l’espérance de vie plus longue, qu’à partir de 50 ans, la production des hormones reproductives baisse considérablement. En conséquence, non seulement votre production de testostérone est déjà en petite quantité, mais en plus la prise de stéroïdes va stopper sa production. Ainsi lorsque vous arriverez à terme de votre cure (peut-être même un peu avant), les stéroïdes auront totalement disparu de votre corps, et aussi votre testostérone naturelle! Et à 50 ans, avec une production naturelle moindre, le mécanisme de l’axe HPTA sera difficile à relancer même avec une cure post relance.

Attendez-vous donc avec une cure de stéroïdes, après 50 ans,  à subir les effets de  l’impuissance, de la stérilité, agrémentés d’acné voir d’une calvitie. À ces effets plus que gênants peuvent se rajouter des troubles cardiovasculaires, des troubles de l’humeur,  voire le cancer! Face à tous ces troubles, je ne suis plus sûre que vous vous sentiez au mieux de votre forme. Alors, pensez à votre axe HPTA !  

Les peptides et l’hormone de croissance, d’excellentes alternatives aux stéroïdes :

Afin d’éviter la suppression de la production de testostérone naturelle dans le corps, dû à la prise de stéroïdes, nous préférons vous guider vers deux autres catégories de compléments sportifs : les peptides et l’hormone de croissance.

 Les peptides pour une action ciblée :

Vous n’avez jamais entendu parler des peptides ? Pourtant, les peptides sont des éléments constitutifs de chaque cellule de votre corps. Eh oui, les peptides correspondent à de petites chaines d’acides aminés, dont le nombre est inférieur à 50 acides aminés. Combinés entre eux, les peptides vont alors former des protéines.

Ils agissent dans le corps en tant que messager et transmetteurs nerveux. En les synthétisant, la science a pu ainsi isoler et reproduire les différentes fonctions des peptides. Aujourd’hui, vous pouvez donc  entamer une cure de peptide soit pour une prise de masse sèche ou pour brûler les graisses, mais aussi pour booster votre libido, réparer des tissus endommagés et même faciliter le bronzage de votre peau. De plus, ils ont une action anti-âge, plus qu’appréciable. À noter que les peptides ne procurent pas les effets secondaires tels que la suppression de testostérone, provoquée par les stéroïdes. La cure peut donc être envisagée en toute quiétude.

Les peptides sauront à coup sûr répondre à vos objectifs, quels qu’ils soient.    

Différencier les principaux peptides :

  • MOD-GRF 1-29, pour un physique sec et musclé:

Le MOD-GRF 1-29 vous permettra de brûler les graisses du corps tout en prenant de la masse musculaire. Il aura une action antivieillissement sur votre peau et grâce à sa cure, vous retrouverez un sommeil de bébé.

  • AICAR, pour tenir plus longtemps :

AICAR correspond au peptide de l’endurance. Avec lui, vous améliorez vos performances cardiovasculaires, pour aller toujours plus loin.

 

  • CJC-1295 DAC, pour une silhouette de rêve :

Contrairement au MOD-GRF 1-29 qui a une durée de vie relativement courte (30 minutes après la prise), CJC-1295 DAC a une durée de vie de 8 jours. Une cure de CJC-1295 DAC vous assurera une silhouette ferme, sans masse graisseuse, avec de jolis muscles striés.

Ce peptide représente le fragment de l’hormone de croissance facilitant la combustion et la décomposition des graisses corporelles. Avec sa cure, votre corps va s’affiner  et se raffermir en profondeur.

  • GHRP-6, pour le développement de la masse musculaire :

GHRP-6 va stimuler l’hormone de la digestion, réveillant chez vous, l’envie de manger. Cette stimulation sera votre meilleure alliée pour une prise de masse conséquente.

  • Ipamorelin, pour retrouver les vertus de la jeunesse :

Ipamorelin a la faculté de stimuler la production d’hormone de croissance. Ainsi, la présence accrue d’hormone de croissance dans votre corps va permettre le renouvellement de vos cellules. Armée de nouvelles cellules, votre peau va redevenir souple et ferme. Vos muscles vont se tonifier. Et vos vilaines rides vont disparaitre.  

  • Melanotan, pour sublimer votre peau d’un teint hâlé :

Le Melanotan a cette fabuleuse capacité à stimuler le mécanisme du bronzage, même sans le moindre rayon de soleil. Avec une cure de Melanotan, vous apportez à votre corps une couleur ensoleillée, tout au long de l’année.

  • TB500, pour ne plus souffrir des blessures :

Le TB500 est connu pour son exceptionnel pouvoir de cicatrisation des tissus endommagés. Avec lui, vous ne resterez plus longtemps affaiblie par les blessures et retrouverez la forme et la souplesse en un temps record.

Il existe d’autres peptides pour satisfaire vos objectifs. Des blends peptides ont également été créés pour renforcer ou combiner leur action afin de vous apporter un maximum de résultat et de bien-être.

L’hormone de croissance, pour une régénérescence complète de l’organisme :  

Une cure d’hormone de croissance constitue aussi un excellent choix pour se maintenir au summum de sa forme, après 50 ans. Contrairement aux peptides qui vous apporteront une action ciblée, une cure d’hormone de croissance aura une action beaucoup plus générale et complète sur l’organisme.

L’hormone de croissance est présente dans le corps, de façon naturelle. Elle  joue d’ailleurs le rôle principal dans le développement de notre corps jusqu’à l’âge adulte. Ensuite, elle se retire peu à peu, en diminuant sa production. En réalisant une cure d’hormone de croissance, c’est redonner à votre corps une seconde jeunesse, puisqu’elle va permettre :

  • De renouveler les cellules endommagées et vieillissantes, donc de fournir au corps des cellules neuves, au summum de leur performance,
  • De faire disparaître les  graisses, alourdissant le corps
  • De développer la masse musculaire
  • D’améliorer le moral, en faisant le plein d’énergie
  • De fortifier le système immunitaire

Si vous êtes désireux de goûter aux merveilles de l’hormone de croissance, alors trois cures s’offrent à vous :

  • HGH Biotropin Wellness, à raison de 2IU/jour pour un effet  antivieillissement : la peau devient après la cure plus souple et les rides se sont estompées.
  • HGH Biotropin Fitness à raison de 3.33IU/jour, pour une prise de masse sèche remarquable

 

Les cures d’hormone de croissance s’effectuent sur une durée de trois mois à six mois.

Vous voici maintenant éclairé. Vous avez 50 ans, vous avez envie de vivre encore à pleins poumons, alors pensez à votre axe HPTA et pour garder votre virilité, tout en maximisant votre physique, oubliez les stéroïdes et entamez dès aujourd’hui une cure de peptides ou d’hormone de croissance.

 

3 commentaires

  1. Je ne savais pas que les peptides pouvaient apporter autant. Mais mois je veux des résultats qui viennent vite, donc je reste ave mes stéroïdes. Qui sais quand j'aurai la cinquantaine, là on en reparle.

  2. Mon idéal quand je serai vieux c'est d'avoir le corps de robbie robinson qui est sur la photo.
    Ce mec se conserve très bien !

  3. Ce qui m'a fait tourner vers les peptides c'est la peur des problèmes de pressions artérielles, des problèmes de prostates. On a ces problèmes dans la famille. De coup je préfère investir dans les HGH et les peptides, je suis totalement satisfait.

Laisser un commentaire