Pourquoi les Stéroïdes anabolisants ne sont-ils pas à utiliser avant 21 ans ?

Pourquoi les Stéroïdes anabolisants ne sont-ils pas à utiliser avant 21 ans ?

 

Loin des préjugés sur la gonflette ou d’une pratique de « frimeurs », la culture du muscle représente avant tout un art de vivre.

Reading TimeTemps de lecture estimé: 5 minutes

Le développement de sa musculature va donc demander dans un premier temps, un apprentissage afin d’acquérir des bases qui consolideront le futur.

Ensuite, une hygiène de vie particulière permettra d’atteindre ses objectifs et de pérenniser ses acquis.

Enfin, le dépassement de ses limites doit arriver à une période de maturité musculaire bien pensée et encadrée.

Alors, attention à certains ne cherchant que le résultat sans se soucier du chemin !

Pourquoi vouloir prendre des stéroïdes avant 21 ans ?

Tu as entre 14 et 21 ans. Période de l’adolescence où nous glissons de l’enfance vers l’âge adulte. Un moment clé où nous nous cherchons et souhaitons plus que jamais, révéler notre personnalité et notre authenticité.

Se démarquer pour mieux se faire remarquer.

Dans cette recherche de soi et d’affirmation, de plus en plus de garçons se tournent vers la musculation. Discipline honorable, la musculation va te permettre de partir à la découverte de ton corps et de son fonctionnement.

Évidemment, tes entraînements doivent suivre un programme adapté à ton âge. Ces entraînements sont d’ailleurs progressifs, afin de développer les bases durables de ta musculature et éviter les accidents musculaires.  

Les premiers six mois, tu seras extrêmement motivé, puisque ton corps va changer assez rapidement. Les premiers muscles vont apparaître et se façonner peu à peu. Cependant, ta motivation risque de s’estomper par la suite, puisque les résultats seront présents, mais moins spectaculaires. Tu auras l’impression de stagner alors qu’à l’intérieur, ton processus de développement musculaire se poursuivra.

À ce moment-là, beaucoup de jeunes dans ton cas n’auront tout simplement pas la patience de fournir un effort régulier pour un résultat sur le long terme. Ils voudront ressembler à leurs grands frères de la musculation, qui eux ont déjà 10 ou 15 ans d’entraînements.

C’est à partir de là, qu’ils vont vouloir avoir recourt aux stéroïdes, afin de parvenir à un développement musculaire spectaculaire, en un temps record.

Bien souvent, ces jeunes ne se soucient que du résultat. Vouloir montrer ses muscles à tout prix à ses copains, aux filles et à publier leurs photos et vidéos musclés, sur les réseaux sociaux.   « Paraître, plutôt qu’être ».

En ne s’attachant qu’aux résultats, ces jeunes ne prennent pas le temps, ou ne veulent pas prendre le temps, de se documenter sur les stéroïdes et leurs effets. Ils prétendent les connaître et les assumer. Vraiment ? Car la prise de stéroïdes avant 21 ans peut entrainer de graves conséquences sur l’organisme, bien souvent irréversibles.

L’effet des stéroïdes anabolisants sur un jeune organisme :

La pratique de la musculation, et encore plus, l’utilisation de stéroïdes, demandent une bonne connaissance du fonctionnement de son corps. Ainsi, nous comprendrons mieux leurs impacts négatifs sur un jeune organisme.

 L’importance de connaître son corps à l’adolescence :

L’adolescence représente une période délicate, de transformation du corps. Cette période de changement s’accompagne d’une augmentation de la production d’hormone de croissance présente naturellement dans le corps et de testostérone. Cette production hormonale accrue a pour objectif d’aider ton corps dans son développement musculaire, osseux, cérébral et sexuel, afin d’accomplir son passage vers l’âge adulte.

Si tu te risques à entreprendre une cure de stéroïdes, en cette période de profonds changements, tu vas modifier le processus naturel de ta croissance et t’exposer à des risques irréversibles sur tout ton être, aussi bien physiquement que psychologiquement.

 

 

 

 Les risques :

Rappelons que les stéroïdes représentent  des dérivés synthétiques de la testostérone. En réalisant une cure de stéroïdes, tu vas bloquer pendant la cure la production de ta testostérone naturelle. Et pour quel résultat ? Pour t’injecter une quantité de testostérone synthétique similaire à la quantité produite à l’adolescence par la testostérone naturelle. Donc tu ne trouveras aucun bénéfice en plus, mais par contre les effets secondaires vont se révéler de façon plus violente sur un jeune organisme que sur un corps adulte ayant atteint son développement hormonal.

Étant en pleine transition, ton corps n’a pas encore atteint son équilibre hormonal adulte. Par contre, c’est à cette période, précisément qu’il va déterminer ton taux de production de testostérone à l’âge adulte. En bloquant ta production naturelle de testostérone à ce moment charnier, tu risques fortement d’influencer négativement la production de ta testostérone future. Ton taux de production d’hormone de croissance va aussi être modifié. Cette dernière est pourtant essentielle pour la croissance des os et pour le développement de nouvelles cellules. Ces dysfonctionnements hormonaux vont mettre ta santé en danger et les risques peuvent toucher plusieurs parties de ton corps.

Les risques aux niveaux des os : la prise de stéroïdes va tout simplement stopper la croissance naturelle de tes os dits longs. Tu vas donc arrêter de grandir.

Les risques au niveau du foie : la prise de stéroïdes oraux a une grande incidence sur la capacité de régénérescence du foie. Des tumeurs peuvent apparaître ainsi que des kystes de sang, pouvant provoquer une hémorragie interne.  

Les risques cardio-vasculaires : la prise de stéroïdes peut provoquer une hypertrophie du ventricule gauche, servant normalement à l’oxygénation des organes. La perturbation de la circulation sanguine va alors endommager le cœur, jusqu’à provoquer une crise cardiaque. De plus, des caillots de sang sont susceptibles de se former dans les vaisseaux sanguins pouvant conduire à des accidents vasculaires cérébraux (AVC)    

Les risques pour la peau : pendant la cure de stéroïdes, la peau  devient plus grasse, ainsi que les cheveux. Souvent, l’acné s’accentue et des boutons apparaissent dans le dos, sur les épaules et les bras, laissant des cicatrices à long terme.  

Les risques sur le système reproductif : la perturbation de la production naturelle d’hormones va provoquer une diminution de la production de sperme ainsi qu’une atrophie testiculaire. Certains jeunes sont même devenus stériles suite à des cures de stéroïdes.

Les risques psychologiques : La testostérone booste l’énergie. Pendant une cure de stéroïdes, la production naturelle de testostérone se trouve stoppée. À la fin de la cure, l’utilisateur se retrouve alors sans testostérone pendant un laps de temps. Ce manque de testostérone va avoir des conséquences sur le moral. Plus de testostérone, plus d’énergie et plus d’envies. Risque de basculer vers la dépression, voir la bipolarité. Sous stéroïdes, certains jeunes développent aussi une agressivité exacerbée.    

Les risques d’addictions : les études ont révélé que les jeunes utilisateurs de stéroïdes ne s’arrêtaient jamais à une cure unique. Ils tombaient dans une spirale du toujours plus, toujours plus longtemps.

Les risques d’infections : Certains par ignorance s’injectent les stéroïdes sans respecter la moindre mesure d’hygiène ni de stérilisation. Parfois, ils vont même jusqu’à se partager les aiguilles entre eux. De plus, une méconnaissance des produits peut les entrainer à prendre de faux produits ou des produits fabriqués sans condition d’hygiènes. Tous ces facteurs sont prolifiques pour l’apparition de diverses infections, à l’endroit de l’injection.  

Les effets secondaires des stéroïdes sont accentués chez les jeunes utilisateurs.

Nos recommandations de professionnels :

Au lieu de chercher des muscles saillants rapidement avec la prise de stéroïdes, prends plutôt le temps de te construire une base musculaire. Mérite ton futur corps en respectant tes séances d’entraînement et les temps de récupération.  Apporte une vigilance particulière aussi à ta nutrition qui est une part importante dans la construction du muscle. Et sort de cet état du paraître pour adopter cette nouvelle hygiène de vie que t’offre le monde de la musculation où rigueur, persévérance et détermination sont de mises.   Le dépassement de tes limites arrivera  à un moment de maturité musculaire.

un commentaire

  1. Enfin un article qui dit clairement qu'il n'est pas conseillé de prendre des anabolisants avant 21 ans.
    Venant d'un site qui vend des anabolisants, ça mérite un tonnerre d'applaudissements.
    Tous les jeunes de moins de 21 ans désireux de prendre des anabolisants doivent au moins lire cet article une fois.

Laisser un commentaire