L

L’insuline dans le bodybuilding

Comprendre le rôle de l’insuline en bodybuilding : son mode d’admi,istration, les différents types de produits et leurs propriétés pour le sportif.

 

Reading TimeTemps de lecture estimé : 6 minutes

INSULINE refill

L’insuline est une protéine sécrétée par le pancréas qui agit sur le foie pour stimuler la formation de glycogène à partir de glucose et d’inhiber la conversion des non-glucides en glucose.

L’insuline favorise également la diffusion du glucose par les cellules via les récepteurs de l’insuline.  De très fortes concentrations d’insuline aboutissent à une synthèse des protéines par le muscle fortement stimulé. Elle le fait principalement en améliorant l’initiation de la chaîne peptidique.

Ces résultats la rendent plus intéressante pour les culturistes et les athlètes. Et ce, parce que ces facteurs se combinent pour faire des protéines ingérées plus efficacement, en favorisant le transport des acides aminés dans les cellules musculaires.

Nous pouvons clairement dire que l’insuline est sans aucun doute l’anabolisant essentiel pour le tissu musculaire. Elle augmente aussi la densité osseuse. Un autre mécanisme augmentant l’effet anabolisant de l’insuline est que l’insuline augmente votre taux d’IGF (Insulin-like Growth Factor) dans votre corps. Nul besoin de vous rappeler que l’IGF-1 est une hormone très anabolisante.

Un autre aspect inattendu de l’insuline est sa capacité à augmenter le taux de LH (hormone Leutenizing) et FSH (folliculo-Stimulating Hormone). Ce qui signifie donc que l’insuline stimule la sécrétion de la gonadotrophine, elle tire  un  effet anabolisant en augmentant votre capacité LAPHT (hypothalamo-hypophyso-testiculaire-Axis) qui en résulte une augmentation de votre production de testostérone.

L’insuline augmente également la capacité de liaison des stéroides anabolisants à des récepteurs androgènes, ce qui suggère fortement la possibilité d’un effet synergique de l’insuline lorsqu’il est combiné avec des stéroides. La plupart des bodybuilders confirment que l’insuline a une certaine synergie anabolisante lorsqu’elle est combinée avec l’hormone de croissance.

injection insuline

La relation entre l’insuline, l’IGF et l’HGH est très synergique et tous interdépendants les uns des autres actions. Utiliser tous les trois ensemble, plus des stéroides anabolisants et un brûleur de graisse donnera un muscle le plus puissant et solide qu’il soit possible.

Bien sûr, quand quelque chose semble trop beau pour être vrai, il y a toujours un mais !!!!

Malheureusement, la mauvaise nouvelle est que l’insuline peut facilement stimuler le stockage de la masse adipeuse.

En règle générale, la plupart des bodybuildeurs prennent de l’insuline avec un brûleur de graisse ou des hormones thyroidienne comme le t3-Cytomel, ainsi que des stéroides anabolisants et parfois même de l’HGH et de l’IGF, pour les raisons expliquées précédemment. Tout cela ajoute à la baisse de la probabilité que la graisse soit stockée, et augmente considérablement la quantité de muscle qui sera acquise.

Les besoins individuels en insuline se situent généralement entre 0,3 et 1,0 UI/kg/jour. Assurez-vous que votre dose d’insuline soit limitée entre 15 et 45 UI. Mais cela dépendra grandement de votre apport quotidien en glucides. Lors d’un régime ou d’une période de coupe, la posologie doit être réduite davantage. La plupart des culturistes utilisent jusqu’à trois injections d’insuline tous les jours.

  • La première dose se produit juste après le réveil,
  • La deuxième dose se produit quelque part près du midi.
  • La troisième et la consommation finale est fait juste après que vous avez terminé votre séance d’entraînement pour la journée.

 

Actrapid HM Penfill Novo Nordisk insuline Rapide

Actrapid-Hm-Penfill-insuline

Normalement, l’insuline est fabriquée par le pancréas puis elle est déversée dans le sang. Elle agit en quelques secondes, et sa production, que l’on appelle sécrétion, varie à tous les instants en fonction des besoins du corps. Ce que l’on appelle l’insuline rapide ou ordinaire comme Actrapid HM Penfill, est une insuline fabriquée en laboratoire, qui est identique à l’insuline fabriquée naturellement par le corps humain.

Or, si on sait fabriquer parfaitement cette insuline en laboratoire, on ne sait pas (encore) la déverser dans le sang en variant son taux à tous les instants en fonction des besoins. C’est le grand problème de sa voie d’administration, savoir de quelle manière elle va pouvoir arriver dans la circulation sanguine.

Comme elle est détruite lorsqu’elle passe dans l’estomac, l’insuline ne peut pas être prise sous forme de comprimé ou en ampoule buvable. La seule manière qui soit utilisée est la fameuse piqûre d’insuline, qui se fait par une injection sous la peau (sous-cutanée). Mais une fois que l’insuline est sous la peau, il lui faut encore cheminer jusqu’aux vaisseaux sanguins et ça prend du temps. C’est pourquoi l’insuline dite rapide agit finalement assez lentement. Son action débute 15 à 30 minutes environ après la piqûre et dure environ 6 heures.

600_Les-effets-hypoglyc_miants-de-l__insuline-sur-la-cellule-h_patique

Humalog Lilly Novo Nordisk insuline Rapide

humalogL’insuline rapide agissant trop lentement par rapport à l’afflux rapide des glucides du repas, on a cherché à mettre au point des insulines plus rapides.

Les chercheurs ont réussi à changer légèrement la structure de l’insuline et ont abouti à une insuline modifiée qui agit plus vite, plus fort et moins longtemps : ce sont les « analogues de l’insuline rapide “comme l’insuline HUMALOG.

Après administration sous-cutanée, Humalog agit rapidement et possède une durée d’action (2 à 5 heures) plus courte que l’insuline rapide. Cette rapidité d’action permet d’administrer une injection d’Humalog (ou dans le cas d’une administration sous-cutanée continue, un bolus d’Humalog) très peu de temps avant ou après le repas. L’évolution dans le temps de l’action de toute insuline peut varier de façon importante d’un sujet à un autre ou à différents moments chez le même sujet. Le début d’action, plus rapide comparé à l’insuline humaine rapide, est maintenu indépendamment du site d’injection. Comme pour toutes les préparations d’insuline, la durée d’action d’Humalog dépend de la dose, du site d’injection, de la vascularisation, de la température et de l’activité physique

 

Insulatard Penfill Novo Nordisk insuline lente

INSULATARD-insulineL’insuline ordinaire a une durée d’action d’environ 6 heures. Pour pouvoir atteindre des effets sur 12 à 24 heures, les chercheurs ont mis au point des insulines de plus longue durée d’action. Ils ont eu l’idée d’ajouter à l’insuline des cristaux d’un produit nommé Protamine : une fois injectée en sous-cutané, l’insuline se détache lentement et agit donc plus longtemps. Ainsi est née l’insuline NPH comme Insulatard.

C’est une insuline identique à l’insuline humaine, obtenue par biotechnologie. Sa durée d’action est longue : son effet apparaît environ 1 h 30 après l’injection et s’estompe au bout de 24 heures. Insulatard est souvent administré en association avec des insulines d’action rapide.

Cette insuline doit être uniquement injectée par voie sous-cutanée en essayant de varier les sites d’injection pour éviter l’apparition de lipodystrophies (nodules et épaississement de la peau).

Avant l’injection, agiter la suspension par lents retournements afin de l’homogénéiser.

Pour un meilleur confort, l’insuline peut être sortie du réfrigérateur une heure avant l’injection ou réchauffée dans les mains pendant quelques minutes, puis injectée à température ambiante.

En cas d’activité sportive, il est préférable d’injecter l’insuline à distance des muscles travaillés lors de votre entraînement pour éviter une absorption trop rapide.

 

 

Mixtard 30 HM Penfill Nordisk Mix insuline lente et rapide

insuline-Mixtard-30-HM-PenfillPour éviter de multiplier les injections d’insuline, les chercheurs ont eu l’idée de mélanger l’insuline lente (NPH) et l’insuline rapide (Actrapid).

Ce mix d’insuline s’appelle Mixtard (Novo Nordisk)

Mixtard est un mélange d’insuline d’action rapide et d’insuline d’action prolongée. Ceci signifie qu’il commence à faire baisser votre taux de sucre dans le sang une demi-heure environ après l’administration et que l’effet dure environ 24 heures.

 

Administration de l’insuline

Par voie sous-cutanée

zone-injection-insuline

L’insuline est généralement administrée par voie sous-cutané au niveau de la paroi abdominale. Les injections peuvent aussi être réalisées dans la cuisse, dans la région glutéale ou dans la région deltoide.

Une injection par voie sous-cutané dans la paroi abdominale assure une absorption plus rapide que dans les autres sites d’injection.

L’injection dans un pli cutané diminue le risque d’injection intramusculaire accidentelle.

Après l’injection, l’aiguille doit demeurer sous la peau pendant au moins 6 secondes pour garantir l’injection de la totalité de la dose.

La zone d’injection est déterminée par le type d’insuline à injecter.

 

Précautions particulières de conservation pour l’insuline

A conserver entre +2°C et +8°C (au réfrigérateur), à distance du compartiment de congélation.

Ne pas congeler.

Conserver le contenant dans l’emballage extérieur pour protéger de la lumière.

En cours d’utilisation : ne pas mettre au réfrigérateur.

Ne pas conserver à plus de +30°.

Conserver à l’abri de la chaleur excessive et de la lumière

 

Durée de conservation de l’insuline

Mettez les cartouches d’insuline inutilisées au réfrigérateur jusqu’au moment où vous en aurez besoin. Vous pouvez les employer jusqu’à la date de péremption indiquée sur l’étiquette. Évitez le gel.

Vous pouvez garder l’insuline entamée à la température ambiante, mais vous devrez la jeter au bout de 28 jours.

seringue 1

un commentaire

  1. Avant d'avoir lu cet article, je croyais depuis longtemps l'insuline ne faisait partie de la conversation que si cette dernière tournait autour du diabète.
    En passant très bon article...

Laisser un commentaire