Les 3 meilleurs anti-oestrogènes sur le marché des anabolisants en 2018

Qu’appelle-t-on anti-œstrogènes ?

Les anti-oestrogènes sont pris par ses utilisateurs pour empêcher et/ou minimiser les effets de l’hormone œstrogène, en vue de contrer les effets indésirables des stéroïdes anabolisants androgéniques qu’ils utilisent ou qu’ils ont utilisés.

Les exemples d’anti-oestrogènes incluent, mais ne sont pas limités aux : hormones antagonistes, inhibiteurs d’aromatase, modulateurs d’oestrogènes et aux gonadotrophines.

Quels bienfaits pouvez-vous attendre de l’utilisation des anti-oestrogènes ?

Les bienfaits les plus communs que l’utilisateur peut attendre de l’administration d’anti-oestrogènes incluent entre autres :

  • Une protection contre la rétention d’eau sous-cutanée
  • Une protection contre le développement des symptômes de gynécomastie
  • Une récupération avancée des niveaux de testostérones endogènes de l’utilisateur
  • Une protection des niveaux de testostérone existants
  • Une augmentation de la production de testostérone
  • Une protection douce mais efficace contre la gynécomastie
  • Une diminution de la tension artérielle
  • Une stimulation de la synthèse de testostérone
  • Une protection contre les niveaux élevés de mauvais cholestérol (LDL)
  • Une meilleure capacité d’absorption des nutriments
  • Un meilleur renforcement musculaire (dans la mesure où l’utilisateur dispose déjà d’un taux de graisse corporelle relativement bas et d’une bonne masse musculaire)
  • La suppression des niveaux d’œstrogène, résolvant ainsi les problèmes oestrogéniques
  • Une meilleure capacité de récupération
  • Une amélioration du potentiel de brûlure de graisse

Tous les bienfaits mentionnés ci-dessus varient selon l’anti-œstrogène utilisé ; néanmoins, la majorité des anti-oestrogènes les partagent presque tous. La différence se constate plus sur le niveau d’efficacité de chacun que sur l’apparition de ces effets.

Les dosages et les cycles d’anti-oestrogènes

Nous allons mettre l’accent sur un dosage très général et un exemple de cycle ; néanmoins, des indications plus spécifiques peuvent être apportées selon le type d’anti-œstrogène (clomid, novaldex, etc) que l’utilisateur va s’administrer :

  • Dosage pour le niveau débutant : 50 mg par jour
  • Dosage pour le niveau intermédiaire : 100 mg par jour
  • Dosage pour les utilisateurs avancés : 150 mg par jour
  • Dosage pour les femmes : 5 à 10 mg par jour

Les effets indésirables les plus communs des anti-oestrogènes

Les anti-oestrogènes ont tant des effets physiques que psychologiques.

Les effets indésirables physiques associés à l’usage d’anti-œstrogène peuvent éventuellement inclure les suivants : risques de formation de caillots sanguins, douleurs abdominales, douleurs musculaires et articulaires, maux de tête, nausées, bouffées de chaleur, fatigue, hypertension artérielle, acnés, troubles de la vessie, prise de poids, réactions au niveau de la zone d’injection, gonflement et difficulté à respirer.

Les effets indésirables psychologiques associés à l’utilisation d’anti-œstrogène incluent les suivants : insomnie, dépression, anxiété, léthargie et changement d’humeur.
L’autre effet indésirable significatif est l’éventuelle diminution des niveaux d’œstrogène de l’utilisateur. Cette diminution augmente en retour les risques d’ostéoporose, qui à son tour, augmente les risques de fractures osseuses. La réduction d’œstrogène a également un effet significatif sur le niveau de lipides dans l’organisme de l’utilisateur ; et peut également augmenter les risques de problèmes cardiaques ou de maladies cardiovasculaires.

Les effets indésirables mentionnés ci-dessus sont en réalité assez rares et ne représentent que des éventualités. Ils peuvent se produire uniquement si l’utilisateur ne respecte aucunement les dosages recommandés. Par exemple, si un débutant prend le dosage recommandé pour un utilisateur avancé ou si cet utilisateur utilise les anti-oestrogènes pendant une période plus longue que celle prescrite.

Par contre, l’utilisateur régulier qui s’administre ce produit en suivant les recommandations, tant en termes de dosages que de durée des cycles, n’en tirera uniquement et toujours, que les bienfaits spectaculaires mentionnés plus haut.

Clomigen and Nolvagen Myogen

Clomigen et Nolvagen de Myogen

Les meilleurs produits/marques d’anti-oestrogènes sur le marché :

  1. Clomigen de MyoGen
  2. Nolvagen de MyoGen
  3. Provibol de Alpha-Pharma

Ces produits ont été notés selon des statistiques d’un nombre significatif de clients satisfaits et par de nombreux testeurs/consultants spécialisés. Ils représentent les anti-oestrogènes les plus efficaces, les plus purs et les plus sûrs sur le marché actuellement.

Ils protègent efficacement le corps et les organes tout en augmentant la production de testostérone, en améliorant la récupération après un entraînement intensif ainsi que la capacité d’absorption des nutriments.

Ces produits ont été testé par leur fabricant respectif, et ils ont, pour la plupart, été produit en conformité avec les instructions strictes et vitales du GMP (Good Manufacturing Practice ou Bonne Pratique de Fabrication).

Cet ensemble de règles strictes a été créé afin de réguler les standards de l’industrie des produits humains. Ces règles ont mêmes valeur que les lois et garantissent que tout article produit en conformité avec leurs recommandations permette à l’utilisateur d’apprécier le maximum de résultats possibles, en toute sécurité.

Les meilleurs anti-oestrogènes en 2019


    L’attente des utilisateurs : se concentrer uniquement sur la nutrition et l’entraînement pour leur objectif ultime qui est d’obtenir le physique dont ils ont toujours rêvé.

    5 commentaires

    1. J'aimerai savoir quel sont les effets secondaires des anti-oestrogènes? Je cru savoir que les femmes en prenaient après la ménopause pour prévenir l'arthrite ou l'ostéoporose. Quels pourraient etre leurs effets sur les hommes? Merci

    2. Je n'ai pas très bien compris? Je suis nouveau dans le monde des suppléments, je prends habituellement ma vitamine quotidienne, et deux shakes de protéines par jour.

      Et maintenant je prends tribulus. Je ne connais pas les termes ou quoi que ce soit. Mais je sais que je veux devenir plus fort plus rapidement, pas beaucoup plus gros, la force est ce qui m'importe.

      avec le Tribulus Je n'aurais pas besoin d'un supplément PCT? D'un anti-oestrogène? Je ne veux vraiment pas de seins d'homme, ni je veux gâcher ma production naturelle de testostérone. Je veux être très prudent.

      1. Bonjour,

        Oui vous n'avez pas besoin de faire une PCT avec le Tribulus

    3. Je ne crois pas trop à ces produits naturels. S'ils marchent, leurs effets ne seront jamais comparables à ceux des Nolvadex et compagnie.
      Donc si tu veux rester en bonne santé, je crois que tu devrais oublier "les produits naturels" et prendre directement du clomiphene ou du tamoxiphene.

    4. Est ce qu'il y a des anti-oestrogenes naturels? J'ai lu quelque part des trucs comme les extraits de pépins de raisin ou du resveratrol. Des idées la dessus?

    Laisser un commentaire