Le culturisme de Dorian Yates: de la méthode à la légende

Le culturisme de Dorian Yates: de la méthode à la légende

Reading TimeTemps de lecture estimé: 4 minutes

Surnommé  dans le monde du Bodybuilding, pour ses apparitions surprenantes  et inattendues lors des tournois, Dorian Yates est devenu, au fil de ses années d’entrainement, une figure mythique du culturisme   britannique.

Dorian Yates est parvenu à la consécration, en remportant 6 années consécutives le titre de M. Olympia entre 1992 et 1997. Son succès, il le doit tout particulièrement à un entrainement spécifique : le H.I.T c’est-à-dire le High Intensity Training. Beaucoup d’adeptes de musculation lui envient d’ailleurs l’ampleur de son dos et de ses mollets.

 Un entrainement simplifié d’une haute intensité :

Dorian Andrew Mientjez Yates a vu le jour, le 19 avril 1962, dans les Midlands de l’Ouest de l’Angleterre, à  Sutton Coldfield.

Afin de se bâtir une musculature aussi titanesque que la sienne, Dorian Yates a opté pour des séances d’entrainement relativement courtes et intenses où il n’effectuait qu’une seule et unique série d’exercices. Sa pratique était en totale opposition avec les entrainements habituels faisant appel à plusieurs séries d’exercices et qui se révélaient assez longues.

Sa vidéo parut en 1996, « Blood and Guts » révèle toute l’intensité de son entrainement où nous découvrons Dorian soulevant des charges énormes, allant jusqu’à faire appel à son équipier d’entrainement pour des répétitions forcées. La stimulation musculaire était alors à son summum. Dorian, en un laps de temps très court, épuisait le muscle. Il avait alors besoin de plus de temps de récupération.

Résultat : un dos extraordinairement développé, une prise de masse spectaculaire et de qualité. Avec un tel entrainement, Dorian Yates a réussi à atteindre les 145 kilos hors tournois et 132 kilos pendant les compétitions avec des biceps de 55 cm de diamètre.

Cependant, Dorian Yates souligne aujourd’hui que ce type d’entrainement reste fortement déconseillé aux débutants. Que de son côté, il est arrivé à une telle intensité en un seul exercice, progressivement. Donc, il préconise aux futurs adeptes de musculation d’aller progressivement dans leur entrainement afin d’éviter d’éventuelles blessures.

De son entrainement est né le Rowing Yates :

Dorian Yates s’est démarqué de par ses entrainements et son physique plus qu’imposant. De son parcours et de son image a vu le jour le Rowing Yates. Cet exercice fut depuis repris par de nombreux adeptes de musculation.

L’exercice consiste à faire travailler les muscles du dos pour en assurer son développement musculaire maximal en faisant intervenir les trapèzes moyens et inférieurs principalement.

L’exercice se pratique, debout, les jambes légèrement fléchies. Le buste se penche en avant, de 45 degrés environ.  Les mains sont en prise pronation. Dans cette position, il s’agit de tirer vers soi la barre, afin de la ramener vers le bas du ventre, tout en gardant les bras relativement tendus puisque c’est le mouvement des épaules d’avant en arrière qui devra exécuter le geste.

Ce mouvement du Rowing Yates est devenu assez populaire dans les salles de musculation et fut vulgarisée sur les forums ainsi qu’à travers de nombreuses vidéos présentes sur YouTube.

Le palmarès de Dorian Yates :

en 1985, il arrive 7e au World Games, dans la catégorie poids lourds  

en 1986, il participe aux Championnats britanniques, où il finit à la 1re place, dans la catégorie poids lourds

en 1988, il se représente aux Championnats britanniques où il garde la 1re place en catégorie poids lourd et remporte la 1re place générale

en 1990, il arrive second à la Nuit des Champions

en 1991, il se représente à la Nuit des Champions et remporte la 1re place

en 1991, il se classe 2d à l’illustre concours de Mr Olympia

En 1991, il participe également au Grand Prix d’Angleterre, où il finit 1er

en 1992, il retente Mr Olympia et remporte le titre

en 1992 il remporte aussi le Grand Prix d’Angleterre

en 1993 à 1997, il maintiendra son titre de Mr Olympia

entre temps, il participe à de nombreux  Grands Prix où il décroche à chaque fois la 1re place:

  • Grand prix d’Espagne de 1994
  • Grand Prix d’Allemagne de 1994
  • Grand Prix d’Angleterre de 1994
  • Grand Prix d’Espagne de 1996
  • Grand Prix d’Allemagne de 1996
  • Grand Prix d’Angleterre de 1996

Il terminera sa carrière de tournois en 1997, suite à de nombreuses blessures.  

Son implication dans le culturisme, post-arrière :

Si Dorian Yates a mis fin à sa carrière de compétition en 1997, il n’en a pas pour autant quitté le monde du culturisme.

Depuis son retrait des tournois, Dorian Yates est resté très actif dans le monde du bodybuilding.

Il s’est alors investi dans plusieurs domaines liés au culturisme :

  • Élaboration de vidéos : en 1996, Dorian Yates réalise la vidéo « Blood and Cuts » révélant ses entrainements. La vidéo sera reprise en 2012, pour approfondir son approche H.I.T
  • Auteurs ou coauteurs de livres retraçant son parcours de bodybuilder : « Blood and Cuts », ouvrage biographique, paru en 1993 et « A Warrior’s story » sur sa vie de bodybuilder, paru en 1998
  • Ouvertures des Temples Gym dont la première en 1997 sur Temple Street à Birmingham, puis quatre autres en 2006 dont 3 au Royaume-Uni
  • Création de différentes sociétés de compléments sportifs :
    • En 1998, il fonde la CNP Professional avec Kerry Kayes aux États-Unis, société spécialisée dans la vente de vêtements sportifs et de livres sur le bodybuilding.
    • En 2006, il crée la Dorian Yates Ultimate Formulas, spécialisée dans la vente de protéines pour la prise de masse.
    • En 2010, il développe EU Peptides, société de vente de peptides et de prohormones.
    • En 2011, il crée sa toute dernière société, la DY Nutrition, spécialisée dans l’établissement de formules préentrainement.
  • Il réalise aussi de nombreux séminaires, à travers le monde, exposant ainsi ses conseils en nutrition et ses recommandations d’entrainement.

Dorian Yates représente une des figures qui aura marqué le monde du bodybuilding de par son entrainement et son dos spectaculaire. Aujourd’hui, nous le remercions de s’impliquer et d’œuvrer pour une discipline aussi fascinante qu’est le bodybuilding. Dorian Yates représente un modèle pour certains adeptes de musculation. Ses conseils transmis lors de ses séminaires leur sont une aide extrêmement précieuse.

 

2 commentaires

  1. Evidemment, ce n'est pas seulement aux Etats-Unis que l'on retrouve toujours les meilleurs. Dorian Yates fait maintenant partie des légendes du culturisme européen... J'ai pu également savoir qu'il est une personnel très sollicitée dans le culturisme de haut niveau...

  2. C'était le bon vieux temps ! Ca me rappelle les Shawn Ray, les Mike Francois, les Nasser El Sonbaty. ...
    La lecture de cet artcile me donne un sérieux coup de vieux...

Laisser un commentaire