L

L’histoire du bodybuilding

L’histoire du bodybuilding à travers les ages et les civilisations : comprendre son sens esthétique, découvrir son évolution et les hommes qui l’ont façonné.

 

Reading TimeTemps de lecture estimé : 6 minutes

bodybuildinghistorySelon le professeur en psychologie, Albert Mehrabian, 7% seulement de notre communication est verbale, 38% para-verbale et 55% non verbale.  Face à un tel constat, nous comprenons aisément, à quel point, nos attitudes, inconsciemment, parlent pour nous.

Plus que nos mots ou nos beaux discours, un regard, un geste ou une posture révèlera une partie de notre être intérieur. La forme de notre corps a également son importance  puisqu’elle communique aussi sur qui nous sommes et sur notre style de vie.

En Occident par exemple, les rondeurs sont le signe de sédentarité, évoquent le bon mangeur mais aussi une négligence de son apparence.  Contrairement aux rondeurs, la silhouette svelte des femmes réveille le désir chez la gente masculine. Et un corps musclé renvoie quant à lui, au dynamisme, à la modernité, à la virilité, à la force.

Notre corps donne donc  une image plus ou moins valorisante de nous même aux autres. Mais ce corps n’est pas une masse figée. Notre corps vit et est source d’émotions. Il est le gardien de notre histoire, de nos espoirs, de nos souffrances, de notre bien être.

Et au court de cette histoire, notre esprit va désirer modeler ce corps afin d’affirmer et d’accentuer notre personnalité. Certains se lanceront dans des régimes ou une pratique sportive pour élimer les rondeurs disgracieuses. D’autres mettront ce corps en lumière au travers de pratiques artistiques tels que la photographie ou la sculpture notamment.

Entre sport et mise en lumière du corps 

Que nous soyons sportif ou non, l’évocation du mot bodybuilding laisse rarement les personnes indifférentes. En effet, dès  que nous parlons de bodybuilding ou encore de culturisme, notre esprit novice nous renvoie aussitôt à l’image d’un « surhomme » avec des muscles huilés prêts à éclater.

Cette vision paraîtra pour certains terrifiante voir dégoûtante. Pour d’autres, le développement hors normes des muscles aura un côté irréel et inaccessible.

Mais ce développement des muscles à l’extrême, l’apparence des veines rappellent aussi les illustrations d’anatomie où chaque muscle est parfaitement dessiné. Cette dernière perception  du bodybuilding évoque une certaine perfection du corps. Le bodybuilding, dans ce développement des muscles, dévoile des parties souvent cachées et méconnues de notre anatomie. Nous ne pouvons qu’être malgré tout, fascinés par le résultat. Et comme nous l’avons également vu plus haut, le muscle est symbole de virilité et de force.

Mais au-delà des ces différents sentiments suscités, connaissons-nous vraiment le bodybuilding ?

 

 

Trop souvent, nous limitons le bodybuilding à de la musculation à outrance ou encore à une démonstration de force. Ces simplifications représentent des erreurs de compréhension de cette discipline.

Le bodybuilding, encore appelé culturisme est la construction du corps par le développement de la masse musculaire dans un but esthétique. Nous comprenons alors que le bodybuilding allie à la fois entraînements sportifs et recherches artistiques.

Il est important de souligner également que le bodybuildeur doit avoir une bonne hygiène de vie notamment au niveau de l’alimentation et du repos de son organisme.

 

De l’évocation de la beauté du corps à la concrétisation d’une discipline

Comment est née la pratique du bodybuilding ?

hercules-bronzeL’évocation de la beauté du corps par l’harmonie de sa masse musculaire  apparaît dès l’Antiquité avec le mythe d’Hercule et les statues grecs.

Hercule réalisa ce que nul homme ne pouvait accomplir : les douze travaux confiés par Eurysthée. De par ses exploits, nous retrouvons cette notion souvent attribuée aux bodybuildeurs de « surhomme », de dépassement de soi. De plus, les représentations d’Hercule au travers de sculptures, nous dévoilent un corps musclé, aux lignes parfaites.

Les Grecs vénéraient  le corps, corps demi-homme, corps demi-dieu. Ils matérialisèrent cette beauté idéale au travers de leurs sculptures représentant des corps nus aux muscles apparents, aux proportions parfaites et une symétrie au niveau du torse.  Ces sculptures forcent encore aujourd’hui l’admiration et ont défini les premiers critères d’esthétisme corporel proches de celles du bodybuilding au niveau du développement de la masse musculaire et dans une recherche artistique.

Fort de cette culture ancienne pour l’esthétique du corps, le bodybuilding tel que nous le connaissons aujourd’hui, va se développer par la suite grâce à des personnes passionnées qui porteront cette esthétique jusqu’à la matérialiser sous forme de discipline sportive.

Sans être le fondateur du bodybuilding moderne, la personnalité de Georges Hébert contribuera à la naissance de la discipline par son regard porté sur la condition physique notamment des hommes. En effet, cet officier de la marine française, né en 1875, va découvrir au travers de ses voyages, que les hommes dit selon lui « primitifs », vivant proche de la nature, ont une excellente condition physique et développent une musculature parfaite. De ce constat, Georges Hebert développera la « méthode naturelle » basée sur la pratique de mouvements dans un milieu naturel.

Son approche influencera, par la suite, plusieurs personnalités marquantes du bodybuilding. Notamment Eugen Sandow, athlète allemand, considéré aujourd’hui comme le véritable père fondateur du culturisme.

Qui ne connait pas encore le nom de Sandow dans le domaine du Bodybuilding ?

sandowIl fut le premier culturiste à être reconnu internationalement pour ses spectacles. Sa passion pour l’esthétique du corps dévoilant une musculature parfaite remonte à sa prime enfance. En effet, il vécut avec son père les premières années de son existence en Italie et très vite, les statues romaines exercèrent sur le garçon, une véritable fascination. A l’âge de 19 ans il se lance dans des représentations de forces lors de spectacles de cirque dans plusieurs pays d’Europe. Remarqué par un promoteur américain, Florenz Ziegfield, il participera à la grande exposition universelle de 1893 à Chicago. Là, il se distinguera des autres participants venus pour démontrer leur force. Effectivement, lors de ses prestations, Eugen Sandow accorde plus d’importance à ses postures, la mise en valeur de ses muscles et l’esthétique générale de son corps qu’à la force elle-même. Cette particularité enthousiasmera le public et apportera une pierre de plus à l’édifice de la discipline.

 

Dès 1920, un traité sur le culturisme sera rédigé par Earle Liederman.

Le deuxième personnage important dans la construction de la discipline fut incontestablement Joe Weider. Ce culturiste canadien voit le jour en 1919. Son implication et ses apports pour la démocratisation du bodybuilding sont considérables.  Joe Weider est un passionné et voue une fascination pour la beauté des muscles dès son plus jeune âge. A partir de 1936, il va concevoir de nouvelles techniques d’intensification pour le développement de la masse musculaire. En 1949,  il fondera avec son frère Ben Weider la Fédération Internationale de Culturisme. Egalement homme d’affaire, il va créer plusieurs magasines sur le bodybuilding, notamment FLEX et Muscles et fitness. Mais son apport le plus marquant restera la création de la grande et internationale compétition de bodybuilding : Mister Olympia 1965. Joe Weider représente le « papa »  pour beaucoup de bodybuilders actuels et plus précisément pour le célèbre acteur, Arnold Schwarzenegger. En effet, ce fut Joe Weider qui découvrit en Autriche le jeune Arnold. Il deviendra son mentor et son entraineur. Lors de sa disparition en 2013, Arnold Schwarzenegger lui rendra un poignant hommage.

Se démocratisant de plus en plus, le culturisme arrive dans les salles de sports et à Muscle Beach, notamment avec le premier gagnant de Mr Olympia, Larry Scott. La population vient dès 1987, admirer l’entrainement des bodybuildeurs sur la plage de Muscle Beach, aménagée à cet effet.

Muscle_Beach_sign

Aujourd’hui, Frédéric Mompo, coach et plusieurs fois champion du monde dans cette discipline, lutte pour faire tomber les préjugés sur le bodybuilding. Il souhaite faire comprendre au public, à quel point le bodybuilding est avant tout un style de vie demandant une hygiène irréprochable. Les bodybuildeurs sont de véritables artistes  du corps.

 

A la découverte des principaux concours de bodybuilding

thegreatcompetition4Le tout premier concours de bodybuilding (the great competition) fut organisé par Georges Sandow, lui-même, en 1901, en Angleterre. L’annonce de la compétition provoqua un engouement intense de la part des étudiants de l’Angleterre. L’objectif de ce concours était de valoriser la culture physique et la valorisation de la masse musculaire. Il énonça plusieurs critères de sélection tels que la symétrie, l’état de santé du participant, l’équilibre du corps, la qualité des tissus….. Le gagnant fut William L. Murray.

 

Mais la véritable, l’incontournable et la plus prestigieuse compétition de bodybuilding est celle de Mister Olympia développé par Joe Weider en 1965.  En effet, le premier concours de Mister Olympia a eu lieu le 18 septembre 1965 dans le quartier de Brooklyn à New York. Depuis Mr Olympia représente la plus prestigieuse compétition internationale, professionnalisant le bodybuilding. La compétition est gérée chaque année par la Fédération Internationale de culturisme et de fitness.

Toutes ces personnalités viennent d’horizons, de milieux, de pays différents. Mais ce qui les rejoint est cette passion, cette vénération pour une beauté d’un corps parfait, frôlant l’irréalité, un corps pratiquement  déifiée.

Le bodybuilding est l’art de mettre ce corps en lumière grâce à un choix de vie demandant rigueur, patience et une grande force morale.

3 commentaires

  1. Tout ce que je peux noter c'est que les bodybuilders originels n'étaient pas énormes et massifs comme leurs homologues d'aujourd'hui....ils n'avaient pas des tas de machines qu'on a aujourd'hui et ils n'avaient pas toutes les connaissances qu'on a. toutefois ils sont vraiment agréables à regarder.

  2. je prend vraiment du plaisir a suivre votre blog, j’attends avec impatience le prochain article.

  3. SUPER article
    très instructif et intéressant
    merci

Laisser un commentaire