L’importance du foie dans le sport

L’importance du foie dans le sport

Comprendre fonctionnement et importance du foie dans la santé . Tout savoir sur comment préserver son foie et quels produits sont nécessaires à un foie sain.

 

Reading TimeTemps de lecture estimé : 16 minutes

Introduction

Dans le quadrant supérieur droit de la cavité abdominale, il y a une grande masse rouge qui ne bat pas, ne bouge pas beaucoup et qui ressemble à de la gelée : c’est le foie.

Cet organe est si important que nous ne pourrions survivre plus d’un ou deux jours s’il s’arrêtait d’un coup. Heureusement, il a la possibilité de se reconstruire et de se régénérer. Jusqu’à deux tiers du foie peuvent être enlevés et ce qui en reste va reprendre une grosseur normale en quelques mois, ceci grâce à son incroyable capacité de créer un nouveau tissu hépatique  à partir des cellules saines qui subsistent.

Le foie aide à métaboliser les graisses. Il produit la bile, qui décompose la graisse tout en travaillant également comme un filtre pour nettoyer les toxines de notre sang, et nous aider à se sentir excité. L’optimisation de la santé de votre foie peut vous aider à perdre du poids et à atteindre vos objectifs sportifs.

 

Les fonctions essentielles du foie

  • Emmagasiner des vitamines, du sucre et du fer pour aider à donner de l’énergie à votre corps.
  • Contrôler la production et l’élimination du cholestérol.
  • Eliminer les déchets, les médicaments et d’autres substances toxiques du sang.
  • Produire des facteurs de coagulation pour arrêter un saignement excessif après des coupures ou des blessures.
  • Produire des facteurs immunitaires et éliminer les bactéries dans la circulation sanguine pour combattre l’infection.
  • Libérer une substance appelée « bile » pour aider à la digestion des aliments et pour absorber les éléments nutritifs importants.

Les fonctions métaboliques du foie

Les hépatocytes sont des super-travailleurs métaboliques dans le corps. Ils jouent un rôle critique dans la synthèse de molécules qui sont utilisées pour soutenir l’homéostasie, lors de la conversion des molécules d’un type à l’autre, et dans la régulation du bilan énergétique.

Les principales fonctions métaboliques du foie peuvent être résumées en quelques grandes catégories :

    1. Le métabolisme des glucides
      Il est essentiel de maintenir les concentrations de glucose dans le sang à un niveau étroit, normal. Le  maintien des niveaux de glycémie à la normale durant les périodes courtes (les heures) et les périodes longues (les jours ou les semaines) est une fonction particulièrement importante du foie.  Les Hépatocytes abritent de nombreuses voies métaboliques différentes et utilisent des dizaines d’enzymes qui sont alternativement activés ou désactivés selon que les niveaux sanguins de glucose sont à la hausse ou à la baisse sur la plage normale.
      .
    2. Métabolisme des graisses
      Très peu d’aspects du métabolisme des lipides sont uniques au foie, mais la plupart sont réalisées principalement par le foie.Les principaux exemples du rôle du foie dans le métabolisme des graisses comprennent:

      • Le foie est extrêmement actif dans l’oxydation des triglycérides pour produire de l’énergie. Le foie décompose de nombreux acides gras, plus que les hépatocytes n’en ont besoin, et exporte de grandes quantités d’acétoacétate dans le sang où ils peuvent être récupérés et facilement métabolisés par d’autres tissus.
      • Une grande partie des lipoprotéines est synthétisée dans le foie.
      • Le foie est le principal site pour convertir les glucides et les protéines excessifs en acides gras et en triglycérides, qui sont ensuite exportés et stockés dans le tissu adipeux.
      • Le foie synthétise de grandes quantités de cholestérol et des phospholipides. Certains sont emballées de lipoprotéines et mis à la disposition du reste du corps. Le reste est excrété dans la bile en tant que cholestérol ou en acides biliaires.
      • Le foie joue un rôle central dans tous les processus métaboliques du corps.
        .

      Dans le métabolisme des graisses, les cellules du foie décomposent les graisses et produisent de l’énergie. Elles produisent aussi environ 800 à 1000 ml de bile par jour. Ce liquide vert-jaune, brun ou olive est recueilli dans de petits canaux et ensuite transmis à la voie biliaire principale, qui porte la bile à une partie de l’intestin grêle appelée le duodénum. La bile est importante pour la répartition et l’absorption des graisses.
      .

    3. Métabolisme des hydrates de carbone
      Le foie aide à assurer que le niveau de sucre dans le sang (glycémie) reste constant. Si votre taux de sucre dans le sang augmente, par exemple après un repas, le foie élimine le sucre du sang et le stocke sous forme de glycogène. Si les niveaux de sucre dans le sang de quelqu’un sont trop faibles, le foie décompose le glycogène et libère du sucre dans le sang. Ainsi que le sucre, le foie stocke également des vitamines et des minéraux (fer et cuivre), et les libère dans le sang en cas de besoin.
      .
    4. Métabolisme des protéines
      Le foie joue également un rôle important dans le métabolisme des protéines: des cellules du foie changent les acides aminés dans les aliments, de sorte qu’ils puissent être utilisés pour produire de l’énergie, ou pour faire des glucides ou des graisses. Une substance toxique, appelée l’ammoniaque, est un sous-produit de ce processus. Les cellules hépatiques convertissent  l’ammoniaque en une substance beaucoup moins toxique appelé l’urée, qui est libérée dans le sang. L’urée est ensuite transportée vers les reins et sort du corps en forme d’urine.

 

Les fonctions hormonales du foie

Les hormones thyroïdiennes agissent en tant que thermostat du corps, en réglant la vitesse à laquelle la quasi-totalité des réactions biochimiques se produisent dans l’organisme. La conversion insuffisante de T4 en T3 par le foie peut entraîner une hypothyroïdie qui appauvrit l’énergie, conduisant à la fatigue chronique, la prise de poids, des troubles de mémoire et une multitude  d’autres problèmes.

 

Cette hormone entraîne la sécrétion de l’hormone anabolisante peptique IGF-1 (aussi appelé somatomédine C ), une hormone endocrinienne produite par le foie, analogue à l’insuline, qui ne reste dans le corps que pendant quelques minutes, et joue un rôle influent dans pratiquement tous les systèmes de muscles, des os, dans la croissance et la réparation du tissu conjonctif, dans la régulation sélective de divers aspects du métabolisme, ainsi que d’aider à maintenir la fonction normale du cerveau et de la santé cardiaque.

L’hormone de croissance (HGH) a une action lipolytique (mobilisation des graisses), hyper-glycémique et diabétogène, elle stimule la chondrogenèse et l’ostéogénèse par l’intermédiaire de l’IGF, et elle est antinatriurétique. Un certains nombres de sportifs et d’adeptes du bodybuilding ont vite compris que l’hormone de croissance possède des effets métaboliques sur leurs gains de performance : masse musculaire accrue, modification des fibres énergétiques, puissance accrue, propriétés antivieillissement, stimulation sexuelle.

L’insuffisance en HGH chez l’adulte entraîne un phénotype de syndrome métabolique, à savoir l’augmentation de l’adiposité, la diminution de la masse musculaire, des troubles métaboliques et une augmentation des complications vasculaires.

Vu que leur utilisation est souvent associée à une augmentation de l’activité plasmatique des enzymes hépatiques telles que la transaminase (AST), l’alanine aminotransférase (ALT), la phosphatase alcaline (AP), le lactate déshydrogénase (LDH) et le gamma glutamyl transférase (GGT). Ces enzymes sont présentes dans les hépatocytes dans des concentrations relativement élevées, et une augmentation des taux plasmatiques de ces enzymes reflètent une lésion hépatocellulaire ou au moins une perméabilité accrue de la membrane hépatocellulaire.

Dans le bodybuilding, où habituellement des doses élevées sont utilisées, après l’arrêt de l’emploi de stéroïdes, la Gonadotropine (HCG) est souvent administrée pour stimuler la fonction testiculaire. L’efficacité de cette thérapie est inconnue.

 

  • L’insuline est produite par les cellules ß du pancréas en réponse à des concentrations élevées de glucose dans le sang.

Quand une personne n’a pas consommé les glucides nécessaires (sucres) le pancréas va libérer une hormone appelée Glucagon pour mobiliser les réserves dans le foie. Lorsque nous nous entraînons dans la salle de gym, les muscles ont besoin d’éléments nutritifs et deviennent sensibles à n’importe quelle quantité d’insuline. Les deux principaux organes qui éliminent l’insuline excédentaire sont le foie et les reins. Chez un patient non diabétique le foie élimine environ 60% de l’insuline endogène par l’intermédiaire de la veine porte hépatique tandis que le rein en élimine environ 35 à 40%.

 

  • L’action hépato protectrice de 52 est inégalée dans les soins du foie.

Les ingrédients naturels dans Liv.52 présentent des propriétés hépato protectrices puissantes contre l’hépato toxicité induite chimiquement. Il rétablit le fonctionnement normal du foie en protégeant le parenchyme hépatique, favorisant ainsi la régénération hépatocellulaire. L’activité anti peroxidative de Liv.52 empêche la perte de l’intégrité fonctionnelle de la membrane cellulaire, maintient le cytochrome P-450 (un groupe important et diversifié d’enzymes qui catalysent l’oxydation des substances organiques), accélère le délai de rétablissement et assure un rétablissement rapide des fonctions hépatiques dans une hépatite infectieuse.

 

  • Le desmodium est un genre de plantes qui appartiennent à la famille des Fabacées.

Son nom vient du mot grec «desmos »; cela signifie une liaison ou une chaîne et il se réfère aux fruits de la plante. En raison de la teneur importante de flavonoïdes, certaines espèces de Desmodium sont bonnes pour le foie. Il améliore l’état de notre foie et il empêche et lutte contre des problèmes de foie comme l’hépatite ou la cirrhose.

 

Le foie est le principal organe de la décomposition des hormones après avoir purgé leur fonction de messager à leurs cellules cibles.

Par exemple, si le foie fait ne traite pas l’insuline assez rapidement, il en résulte de l’hypoglycémie vu que l’insuline continue à abaisser la glycémie. Si l’adrénaline n’est pas éliminée après avoir rempli son rôle, cela peut mener à des périodes chroniques d’irritabilité et de colère.

 

Les protéines et le foie

Le foie est le principal régulateur du métabolisme des protéines. Il convertit des acides aminés différents l’un dans l’autre, selon les besoins. Le foie synthétise également la créatine à partir des acides amines glycérine, arginine et méthionine. Sans la créatine phosphate biochimique de super haute énergie, l’athlétisme de type sprint serait biologiquement impossible.

 

Les principales protéines synthétisées par le foie sont résumées ici :

  • Albumine – 25% de la production de la protéine dans le foie
  • Globulines – A1
  • Haptoglobulins
  • Mucoprotéines
  • A2 – globulines
  • Céruloplasmine
  • Glycoprotéine
  • Macroglobuline
  • Plasminogène
  • Prothrombine
  • b-globulines
  • Lipoprotéines de basse (LDL) et très basse densité (VLD)
  • Transferrine
  • Les facteurs de coagulation du sang *
  • Les facteurs I, II, V, VII, VIII, IX et X

 

Une des principales fonctions du foie est de produire des protéines sécrétées dans le sang. Les protéines plasmatiques sont constituées de nombreuses protéines connues, y compris l’albumine, les fibrinogènes et les apolipoprotéines. Les facteurs impliqués dans l’hémostase et la fibrinolyse y compris les facteurs de coagulation, l’antitrypsine et le plasminogène, sont sécrétés dans le sang, ainsi que des protéines de transport telles que la transferrine et la protéine de liaison du rétinol. Des exemples de protéines plasmatiques comprennent APOB, APOA1, FGG, C2, KNG1 et FGA.

Selon l’American College of Sports Medicine (ACSM) et l’American Dietetic Association (ADA), les besoins en protéines augmentent légèrement chez les personnes très actives:

Pour les athlètes d’endurance, les besoins en protéines sont de 1,2 à 1,4 g par kg de poids corporel par jour, tandis que ceux pour les sports de résistance et de construction de muscles peuvent être aussi élevés que 1,6 à 1,7 g par kg de poids corporel par jour.

Ces apports recommandés en protéines peuvent généralement être fournis uniquement par  l’alimentation, sans l’utilisation de suppléments de protéines ou d’acides aminés, si la consommation d’énergie est suffisante pour maintenir le poids corporel.

L’ACSM et l’ADA affirment également que des protéines de qualité consommées après l’exercice fourniront des acides aminés pour la construction et la réparation des tissus musculaires.

Les athlètes devraient consommer un repas mixte fournissant des glucides, des protéines et des matières grasses, peu après une compétition intense ou une session de formation.

 

L’importance du foie pour les sportifs

Un foie sain est essentiel à une performance optimale. Une bonne fonction hépatique est nécessaire pour brûler les graisses, augmenter la masse musculaire, et fournir de l’énergie.

Le foie efface les toxines et gère la transformation des protéines et des graisses. Un foie sain brûle les graisses et permet un apport de protéines pour construire les muscles.

Un foie faible, ou un foie qui est accablé de toxines et de stress ne seront pas en mesure de remplir ces tâches efficacement.

Une alimentation saine, en étant conscient de la quantité de pilules que vous ingérez, et quelques suppléments de choix pour le foie, peuvent préserver la musculation, brûler efficacement les graisses, et garder votre foie en bon état pour des années à venir.

 

Voici quelques étapes que chaque athlète peut prendre pour préserver le foie et assurer son bon fonctionnement :

  • Éviter l’alcool et le tabac
  • Obtenir suffisamment de sommeil, ce qui contribue à créer un système immunitaire plus fort
  • Surveiller l’apport en protéines, surtout pour les culturistes et les haltérophiles
  • Consommer des suppléments de haute qualité qui sont utiles pour la récupération du foie comme des multi vitamines de haute qualité et le chardon-Marie.
  • Surveiller de près votre consommation de drogues qui améliorent la performance. Les utilisateurs de stéroïdes en particulier doivent consulter leur médecin chaque année pour examiner les enzymes hépatiques.
  • Éviter la consommation quotidienne d’AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène et l’acétaminophène)
  • S’exercer régulièrement … l’exercice est très important pour une bonne fonction hépatique
  • Adopter un régime alimentaire qui favorise la santé du foie
  • Éviter la déshydratation. Il est impératif de rester hydraté. Et ne pas sous-estimer les avantages d’une bonne eau pure à l’ancienne.

 

 

Les maladies du foie

Bien que les maladies du foie soient typiquement liées à l’alcool ou la drogue, la vérité est qu’il y a plus de 100 formes connues de maladie du foie causées par une variété de facteurs et qui nous affectent tous, des bébés aux personnes âgées.

En voici quelques unes :

  • Hépatite
  • Atrésie des voies biliaires
  • Cirrhose
  • Maladie kystique du foie
  • Stéatose du foie
  • Galactosémie
  • Calculs biliaires
  • Syndrome de Gilbert
  • Hémochromatose
  • Cancer du foie
  • Les maladies du foie pendant la grossesse
  • Hépatite Néonatale
  • Cirrhose biliaire primitive
  • Porphyrie
  • Sarcoïdose
  • Hépatite toxique
  • Glycogénose Type 1
  • Hépatite virale A, B, C
  • Maladie de Wilson
  • Hépatite virale

 

Le foie et l’alcool

Des facteurs tels que le sexe, l’âge, la nationalité, le poids et la santé peuvent affecter la façon dont le foie d’une personne métabolise l’alcool. Lorsque le foie a trop d’alcool à manipuler, une fonction hépatique normale peut être interrompue conduisant à un déséquilibre chimique.

L’alcool transforme certaines cellules du foie en graisse et en endommage d’autres.

L’alcool est facilement absorbé par le tube digestif, et jusqu’à 98% est métabolisé dans le foie. Chaque cellule du foie contient trois voies pour le métabolisme de l’alcool.

Avec une utilisation régulière d’alcool, cette capacité régénérative peut être inhibée et entraîner des dégâts au foie. Une forte consommation d’alcool à long terme peut conduire à l’accumulation de graisse dans le foie, qui peut évoluer vers une hépatite alcoolique, ou aboutir à la cirrhose du foie.

 

Voilà pourquoi il est important de respecter les directives de consommation sensible et de faire passer au moins deux jours par semaine sans alcool.

Le maximum recommandé pour les hommes est de 4 verres standard par jour. Pour les femmes, 2 verres standard par jour.

Un verre standard contient 10 grammes d’alcool, et équivaut à une bière ordinaire ou un petit verre de vin (100 ml).

Plus de 6 verres standard par jour pour les hommes, et 4 verres standard pour les femmes, devient dangereux pour le foie. Les effets à long terme de l’alcool sur le foie  sont des douleurs intenses, l’inflammation (hépatite) et la cirrhose.

 

 

Pourquoi et comment protéger son foie

Le foie est un organe merveilleusement complexe qui nourrit et protège votre corps jour après jour. Il aide à neutraliser et éliminer des toxines, donne a votre corps l’énergie dont il a besoin pour fonctionner, combat les virus et les infections, régule les hormones sexuelles, le taux de cholestérol, de vitamine et de minéraux dans votre corps.

 

Afin de préserver la santé de votre foie, il est important que vous compreniez les rôles cruciaux que le foie joue dans le maintien de votre santé globale et quelles sont les activités que vous pouvez prendre pour acquis mais qui peuvent aider ou nuire à cet organe vital. En vous instruisant plus a propos de votre foie et comment le garder en bonne santé, vous pouvez réellement aider à réduire votre risque de développer non seulement une maladie du foie, mais aussi d’autres conditions de santé, notamment le diabète et les maladies cardiaques.

 

Santé,  Mode de vie

Une alimentation saine et de l’exercice régulier aident le foie à bien travailler. Un régime alimentaire malsain peut conduire à une maladie du foie. Par exemple, une personne qui mange beaucoup d’aliments gras est plus à risque d’être en surpoids et d’avoir une stéatose hépatique non alcoolique.

 

Votre nourriture

Consommez des aliments de tous les groupes: céréales, protéines, produits laitiers, fruits, légumes, et lipides.

Consommez des aliments qui ont beaucoup de fibres, comme les pains de grains entiers, le riz et les céréales.

Consommez des matières grasses avec modération et privilégiez-en les « bonnes », comme les huiles d’olive et de canola, les noix et les graines.

Limitez la quantité d’alcool que vous buvez.

L’alcool peut endommager ou détruire les cellules du foie. Des dommages au foie peuvent conduire à l’accumulation de graisse dans le foie (foie gras), l’inflammation ou le gonflement de votre foie (hépatite alcoolique), et / ou des cicatrices de votre foie (cirrhose). Pour les personnes ayant une maladie du foie, même une petite quantité d’alcool peut aggraver la situation. Parlez à votre médecin pour évaluer quelle quantité d’alcool est  bonne pour vous.

 

Les agents de protection du foie

  • Le silymarin, un agent végétarien d’extrait de chardon-Marie (Silybum marianum) dans la composition de Samarin, protège le foie contre toutes les influences néfastes et de promouvoir la récupération des cellules saines dans le foie.

    Acheter du Samarin

  • Le Legalon® (MZ 80) aide à maintenir la bonne fonction du foie. Legalon contient l’extrait breveté du Silybum Marianum (chardon de lait) qui a été développé par le fabricant allemand de médicaments à base de plantes Madaus, en 1968. Les essais cliniques ont démontré que Legalon favorise la santé du foie par:
  1. L’inhibition de l’activation inflammatoire des cellules
  2. L’inhibition du stress oxydatif
  3. L’inhibition de l’activation des cellules étoilées hépatiques qui causent la fibrose
  4. Aide au renouvellement de cellules hépatiques normales et saines.
  • Gérez vos médicaments. Lorsque des médicaments sont pris à tort – en en prenant trop ou même en les mélangeant, le foie peut être atteint. Informez-vous sur les médicaments et comment ils peuvent affecter le foie. Suivez les instructions de dosage. Parlez souvent à un médecin ou à votre pharmacien a propos des médicaments que vous prenez.
  • Évitez de respirer ou de toucher des toxines. Les toxines peuvent blesser les cellules du foie.
  • Limitez le contact direct avec les toxines des produits de nettoyage et des aérosols, insecticides, produits chimiques et additifs dans les cigarettes.
  • Ne fumez pas

 

Comment nettoyer son foie

Votre foie est un peu le nettoyeur du corps. Il nettoie le sang de toutes les toxines que l’on absorbe et conserve le bon fonctionnement des systèmes internes.

L’alimentation moderne, les polluants environnementaux, et notre dépendance croissante sur les produits toxiques de soins ménagers et personnels ont fait que nos foies doivent travailler beaucoup d’heures supplémentaires et lutter pour garder le rythme.  Pour cette raison, il est important de savoir comment nettoyer le foie d’une manière approfondie, efficace et naturelle.

Les milliers de systèmes enzymatiques qui sont responsables de pratiquement toutes les activités du corps sont construits dans le foie ; le bon fonctionnement des yeux, du cœur, du cerveau, des articulations et des reins dépend de la bonne activité du foie. Si le foie arrête de construire même l’un des milliers des systèmes enzymatiques dont le corps a besoin, il y a une déficience de la fonction globale du corps et un plus grand stress métabolique sur l’individu.

Vous pouvez essayer un supplément de désintoxication du foie de qualité, ou vous pouvez utiliser certains articles trouvés dans votre magasin d’aliments de santé local, votre épicerie, ou même certains qui sont déjà dans votre cuisine.

 

Voici comment nettoyer votre foie avec 5 aliments courants

  1. Citron et eau chaude – l’eau chaude et le citron est un excellent moyen de désintoxication de votre foie chaque matin. Ce n’est pas de la limonade, donc il n’y pas besoin d’ajouter du sucre ou autre chose. Juste de l’eau pure et une bonne dose de jus de citron frais.
  1. Ail – Ajoutez un peu d’ail à votre cuisine ou émincez un clou de girofle dans votre prochaine salade. L’ail contient des composés soufrés qui peuvent aider à activer les enzymes dans le foie. Il contient de l’allicine et du sélénium, qui sont tous les deux efficaces pour la protection du foie.
  1. Les avocats – Comme si vous aviez besoin d’une autre raison d’ajouter les avocats à votre régime alimentaire, une étude japonaise a constaté que les avocats contiennent des composés qui peuvent protéger le foie. En comparaison avec 21 autres fruits, les avocats avaient le plus de promesses pour protéger le foie contre la galactosémie, une toxine « puissante » qui endommage le foie un peu comme l’hépatite virale humaine.
  1. La coriandre – Cette herbe polyvalente peut être ajoutée à peu près à tous les plats, y compris aux salades ou aux smoothies. Cette herbe peut aider à éliminer les métaux lourds de l’organisme.
  1. Le curcuma – une autre épice puissante avec une longue liste d’avantages, le curcuma non seulement protège le foie contre les dommages, mais favorise aussi la régénération des cellules du foie. En outre, il augmente la production de bile et aide à éliminer les toxines.

 

Le nettoyage de votre foie est essentiel, il ne faut pas hésiter à intégrer ces solutions de nettoyage dès aujourd’hui.

 

Conclusion

Le lien entre une bonne santé et une bonne nutrition est bien établi. L’intérêt pour la nutrition et son impact sur la performance sportive est maintenant une science en soi.

Un mode de vie sain est une façon de vivre qui diminue le risque d’être gravement malade. Toutes les maladies ne sont pas inévitables, mais les maladies coronariennes et le cancer du poumon en particulier, peuvent être prévenues.

La santé c’est non seulement d’éviter une maladie mais aussi de préserver un bien-être physique, mental et social. Que vous soyez un athlète de compétition, un sportif  du week-end ou un sportif amateur quotidien, la base pour l’amélioration des performances est un régime alimentaire équilibré.

3 commentaires

  1. On a pas deux fois ! C'est un organe nécessaire au bon fonctionnement du corps, donc il faut impérativement penser à la protéger.

  2. Bonjour,

    Quels sont les symptômes d'un foie qui a des problèmes? Douleurs? Peines? Couleur de l'urine? Je pose ces questions, car je suis un petit nouveau, et je ne trouve pas de gens assez compétents autour de moi pour poser ces questions.
    Je prends du Winstrol 50mg/jour avec du Légalon, et malheureusement je n'ai pas assez de Légalon pour tenir jusqu'à la fin de mon cycle. Il me reste encore deux semaines de cure et si j'en commande de nouveau, je ne l'aurai que dans 3 semaines. Donc je vais continuer ma cure sans Légalon.

  3. Bonjour!
    J'aurai besoin de conseil, il y a qu'el'que années environ 5 ans,que je ne consomme plus de drogue ,d'alcool et même la cigarette mais j'ai eu un accident au dos. j'ai 2 hernies discales, mais tranquillement j'ai recommencé à m'entraîner le problème c'est que je prend 100 mg d'oxyneo 2 fois par jours et du dilaudil 4 mg 5 fois par jours.pour la douleur de plus j'ai eu une vasectomie est ce que je peu prendre du D-bol une réponse s.v.p. Serait apprécié

Laisser un commentaire