Dossier : Le Cross-Fit

Dossier : Le Cross-Fit

Tout savoir sur le Cross-fit : découverte de ce sport moderne qui a de plus en plus d’adeptes . Son histoire, ses codes, ses stars et ses épreuves phares.

 

Reading TimeTemps de lecture estimé : 7 minutes

crossfit-actually-coolAvez-vous eu vent de ces athlètes qui s’entraînent avec acharnement dans ce qu’on appelle des « box » ? Si vous alliez leur rendre visite, vous les verriez sauter, grimper, soulever, courir… Courir après un corps au top de la forme et un mental d’acier, sans oublier le plaisir de repousser ses limites. Bienvenue dans le monde intense du Cross-fit. Ils ont leur vocabulaire spécifique et sont de plus en plus nombreux chaque année, ces sportifs débutants ou expérimentés, de tout âge, hommes et femmes à adopter ce sport !

En quoi consiste le Cross-fit et pourquoi est-il si tendance ?

Qu’est-ce que le Cross-Fit ?

« Le corps tout entier mis à l’épreuve »

cross fitjpgAbréviation de Cross Fitness signifiant entraînement physique croisé, certes le Cross-Fit n’a pas inventé le circuit training mais il lui a bel et bien apporté un nouveau souffle.

C’est un mélange de mouvements fonctionnels issus de plusieurs activités: l’haltérophilie induisant le contrôle d’une charge externe, l’endurance (course, corde à sauter, rameur) et enfin la gymnastique (tractions, anneaux, suspensions, sauts etc…).

Cet entraînement a pour but de préparer ses pratiquants à n’importe quel efforts physiques rencontrés dans le quotidien et le sport en général grâce à la variété des entraînements, l’utilisation de mouvements poly-articulaires et l’intensité élevée.

La méthode est arrivée avec son vocabulaire et ses abréviations spécifiques, tels que par exemple :

Box : la salle de Cross-Fit, votre (futur) foyer.

Girls : Les noms de WOD.

AMRAP : A répéter le plus grand nombre de fois qu’il est possible

For time : le plus rapidement possible sans s’arrêter, c’est le temps écoulé qui sert de résultat

Un WOD, qu’est-ce donc cela, et comment s’agence une séance ?

Le WOD, c’est l’abréviation de « Workout of the Day », l’entraînement du jour. Il désigne l’enchaînement d’exercices à accomplir durant la séance, à haute intensité. Il est généralement différent à chaque séance, c’est un peu la surprise du jour et le moment où l’on se défoule un maximum. Cependant, rien ne vous empêche de créer vous-même votre WOD, et cela peut être même devenir ludique lorsque l’on inclut le hasard dans le choix des exercices, du nombre de répétitions, etc…

Voici quelques exemples de WOD pour vous donner une idée de la variété de WOD qui existent déjà :

Cindy : 5 Tractions – 10 Pompes – 15 Squats, AMRAP (As many round as possible) en 20 minutes

Chelsea : Chaque minute, pendant 30minutes : 5 tractions – 10 pompes – 15 squats

Barbara : 5 rounds for time : 20 Tractions – 30 pompes – 40 sits up – 50 squats (3min de pause entre chaque round)

La séance est généralement d’une heure dans une salle affiliée et elle se compose de la manière suivante :

10min de Warm up, l’échauffement dynamique, où l’on exécute des mouvements sans intensité qui vont bien échauffer les articulations sollicitées pendant le WOD, afin d’éviter les blessures.

20min de travail technique où l’on peut revoir certains mouvements pour s’améliorer techniquement.

10 à 20min de WOD, le réel entraînement du jour avec un objectif et une forte intensité.

10min d’auto massage ou d’étirements, un retour au calme où l’on étire les muscles qui ont été sollicités et l’occasion d’améliorer sa flexibilité.

crossfit

Le Cross-Fit, de 7 à 77ans?

oldmencrossfitLe Cross-fit peut correspondre à tout le monde, quel que soit l’âge et le sexe, à la condition de ne pas avoir des problèmes de santé contre-indiquant sa pratique. Bien entendu, une bonne condition physique est un atout pour commencer, car malgré que la méthode s’adapte à de nombreux profils, il ne faut pas oublier qu’elle vise une intensité élevée pendant l’effort. Il est bien souvent possible d’adapter les exercices à son niveau, en le remplaçant par une variante plus simple mais ciblant les mêmes muscles, dans l’optique de s’entraîner en tout sécurité avant tout, pour pouvoir progresser.

Si votre corps en redemande, il y a des Opens qui servent de présélection au niveau régional et les championnats officiels internationaux « CrossFit Games », 4 jours d’intenses affrontements durant lesquels les athlètes doivent réussir 12 épreuves qu’ils ne connaissent pas et ce dans les meilleurs temps possibles. C’est n’est donc pas sans rappeler les 12 travaux d’Hercule ! De même, on revient à l’une des particularités du CrossFit qui est de se préparer à toutes épreuves physiques, sans spécialisation particulière.

« Personne ne pourra jamais quitter son canapé, et un an plus tard, participer aux CrossFit Games » Jason Khalipa.

Malgré que les CrossFit Games requièrent un certain niveau, Jason Khalipa, Vainqueur des Championnats en 2008 précise tout de même que par exemple dans le domaine du Football américain, certains ont l’expérience des entraînements à haute intensité depuis des années et qu’en 1 ou 2 ans ils peuvent obtenir de bons résultats.

Jason Khalipa

Jason Khalipa

Histoire du CrossFit

« De l’ombre à la lumière »

Né dans un garage en 1974 aux USA, le fruit d’imagination de Greg et Lauren Glassman a servi notamment à entraîner les forces de Police de Santa Cruz là où la même année ouvre la 1ère salle en 1995.

crossfitness

Le Cross-fit s’est donc développé à partir d’une unique salle en 1995. Elle compte jusqu’à près de 11560 membres aujourd’hui contre 18 en 2005 et environ 1700 en 2010. Bien sûr, dans un premier temps Internet et un site créé en 2001 ont pu aider à faire connaître cette méthode, mais c’est tout récemment que l’on a pu observer un essor de ce qui est devenu un sport, avec les Cross-fit Games. Ces championnats ont eu lieu la première fois à l’été 2007 et ils se sont répétés ainsi chaque année depuis. Récompensés au départ par la modique somme de 500€, ce sont de nos jours 275 000€ qui sont reversés aux vainqueurs, masculins et féminins. Cela n’est surement pas sans rapport avec le fait que les championnats ont été renommés Reebok CrossFit Games à partir de 2011 grâce au partenariat avec la célèbre marque sportive. En effet, avant cela, il n’y avait pas de gros sponsors, pas de réels gains monétaires, et il n’y avait pas autant de participants qu’actuellement. Au-delà de ce que peut apporter l’argent des sponsors, cette mise en avant permet d’attirer un maximum de personnes et donc de proposer des championnats d’un niveau toujours plus élevé.

 

Avantages du CrossFit

« Des atouts qui ont fait son succès »

Camille Leblanc-Bazinet, vainqueur en 2013, déclare avoir un « sentiment de puissance, d’être aux commandes de sa vie, ne pas avoir peur, pouvoir affronter les aléas de la vie »

camille leblanc

Ce sport tend à nous faire devenir des athlètes du quotidien, en développant des nombreuses qualités physiques, avec des mouvements fonctionnels transposables à la vie courante, mais aussi en renforçant le mental et la confiance en soi. Votre principal concurrent, c’est vous-même car vous serez amené constamment à vous dépasser et repousser vos limites.

La variété des exercices éloigne le sentiment de lassitude et de routine que l’on peut connaître parfois en musculation ou en fitness, et on peut tout à fait complémenter le CrossFit avec un autre sport, en respectant les temps de repos si cela est nécessaire.

Aussi, le dynamisme du Crossfit, par le mouvement et l’enchaînement rapide d’exercices est aussi très séduisant.

Pour cela, la communauté CrossFit est d’un grand soutien en plus d’être très active.

« C’est un sport individuel, mais pas vraiment en fait… » Rich Froning Jr, Vainqueur 2011, 2012, 2013 et 2014 aux Crossfit Games.

Rich-Froning

Rich Froning Jr

Pour beaucoup, c’est un vrai point fort pour ce sport, ce qui est vrai en général dans tous les sports, mais je pense que l’engouement et le sentiment de nouveauté autour de ce sport joue un rôle important dans les comportements généreux et altruistes entre adeptes.

En effet, dans le box il y a toujours quelqu’un qui est là pour vous encourager quand vous en avez besoin ou meilleur que vous dans un domaine, plus fort ou plus doué en Gym par exemple, et donc tout le monde peut apprendre des autres. Ce qui favorise la progression et le fait de toujours pouvoir apprendre quelque chose, d’autant qu’il y a énormément de chose à expérimenter dans le CrossFit. Enfin, les coachs jouent un rôle primordial dans la progression des pratiquants, par leur suivi et leurs connaissances, validées par des niveaux de certifications.

 

Conclusion

« Tout le monde devrait en faire » Rich Froning Jr & Jason Khalipa.

Le CrossFit peut être une alternative, un complément voir une très bonne initiation au sport car c’est un sport que l’on peut aborder avec différents objectifs, que ce soit de la remise en forme, modifier sa silhouette ou encore pour la compétition. C’est une méthode très dynamique et complète qui nécessite toutefois des précautions au niveau de la sécurité des mouvements et des postures, sans oublier les étirements et échauffements. Il ne faut pas forcément céder à la tentation de faire des mouvements mal exécutés pour grappiller quelques répétitions, ce serait dommage de foncer tout droit vers une blessure alors que les Crossfit Games vous attendent !

Enfin, le CrossFit offre un lien social et un esprit de groupe pas forcément uniques en leur genre, mais très précieux et presque déroutants lorsque l’on en a pas vraiment l’habitude et que l’on s’entraîne seul chez soi d’habitude, par exemple.

A vous de jouer ou dois-je dire transpirer, tentez l’expérience vous aussi !

7 commentaires

  1. Bonjour, ma question est plutôt l'inverse de celle de Daft ! peut-on perdre beaucoup de gras avec uniquement du cross-fit. Pas d'haltère ni de machine, mais uniquement du CrossFit.
    Je remercie déjà ceux et celles qui vont répondre

  2. Peut-on prendre de la masse musculaire très importante avec uniquement du CrossFit?

  3. Article très bien fait, mais j'aurai aimé voir différents types d’entraînement sur le blog, mais pas uniquement le CrossFit ! il y a multitude d’entraînements efficaces pour se maintenir en forme, malheureusement ces entraînements sont méconnus du grand public.

  4. C'est une très bonne méthode (pour ne pas dire sport), dommage qu'il soit entaché par les problèmes des boxes affiliés

  5. Ce qui m'attriste et me fait mal au cœur c’est le fait que « CrossFit » soit une marque et non pas un sport comme le bodybuilding ou le basket. Tôt ou tard, il y aura un problème avec la licence et tout ça. Les salles qui ont payé leurs licences vont faire payer au prix fort leurs adhérents.

  6. Selon mon point de vue. Le corps que l'on obtient avec le CrossFit peut s'utiliser dans la vie de tous les jours tandis que le corps obtenu avec le bodybuilding est destiné spécialement pour le show. Le débat sur quel type de sport adopte risque d'être long, très long. Si le bodybuilding vous inspire et que vous ne pouvez pas résister aux sirènes du culturisme alors fais-le. Si vous ne pouvez vous entrainer que 3 fois par semaine,c'est sur que vous n'allez jamais ressembler à ces mecs qui font du body, faire du CrossFit sera alors le meilleur choix pour rester en bonne santé.

  7. On a tendance à le cataloguer comme tel, mais le CrossFit n’est pas une simple activité physique qui a objectif de vous débarrasser de vos poids superflus et de bruler votre graisse. Certes il fait très bien ce que je viens de citer en haut avec des résultats très rapides. Mais s'adonner au CrossFit c’est adopter style de vie et une façon de penser propre aux gens qui pratiquent le CrossFit.
    J’ai commencé à pratiquer le CrossFit à quand j'étais encore au canada. La discipline m'a tout de suite envouté ! Les possibilités sont infinies.

Laisser un commentaire