Dopage et Endurance

Dopage et Endurance

Toutes nos informations utiles sur le dopage et l’endurance pour en comprendre le mécanismes et le fonctionnement pour de meilleurs résultats sportifs.

 

Reading TimeTemps de lecture estimé : 7 minutes

enduranceL’endurance. Une manne espérée par beaucoup de sportifs. Elle est aujourd’hui à la portée de ceux qui s’informent correctement sur les produits dopants, qui, associés intelligemment permettent l’obtention de résultats dépassant largement les espoirs.

Que ce soit pour la course à pied, le tennis, le cyclisme ou tout autre sport sollicitant des efforts physiques extrêmes et longs. Plusieurs laboratoires se sont associés pour la création de molécules qui ont pour propriété de pousser le corps à gagner en endurance et à se fatiguer moins vite.

Quel que soit l’effet recherché par les sportifs comme l’endurance, les performances, la perte rapide de la masse graisseuse ou le gain tout aussi rapide de la masse musculaire. Tout un panel de produits dopants créés pour agir sur des cibles bien étudiées du corps sont à la portée de tous.

Il y a cependant différents sports et différents sportifs. Le temps étant de l’argent, beaucoup de sportifs ont donc la nécessité d’un gain rapide de muscles et d’endurance. Quelques expériences ont prouvé que l’on pouvait atteindre en quelques jours des effets que d’ordinaire on obtenait en plusieurs mois voire même des années. Certains résultats sportifs ne laissent plus aucun doute sur les performances acquises grâce aux stéroïdes et particulièrement grâce à l’AICAR.

Le culturisme est sans aucun doute la discipline sportive ou les effets des stéroïdes sont le plus remarquablement visibles. Ces sportifs dès leur début dans le monde du body-building apprennent à tester et à reconnaître l’efficacité de différent stéroïdes afin d’atteindre des performances musculaires et d’endurances spectaculaires. Avec le temps, ils apprennent à créer leur propre mélange des différents stéroïdes en ayant pour cible certains effets. Ils deviennent leur propre coach et leurs expériences font école dans les milieux professionnels. Leur apparence est la signature de différentes molécules, qui, mélangées intelligemment, aident à obtenir les galbes désirés. Cependant, dans ce sport extrême, pour garder un corps bien sculpté, il faut encore aujourd’hui prendre des stéroïdes en continuité. Selon certains cas tous les jours.

veloIl faut avant tout se renseigner correctement sur les premiers stéroïdes à prendre. Si les culturistes sont encore obligés de se faire des injections, des laboratoires ont su mettre sur le marché des produits naturels tout aussi efficaces et présentant beaucoup moins d’effets secondaires. Il faut cependant avant de commencer à prendre des stéroïdes en connaître la plupart et surtout comprendre leur utilisation afin d’éviter les accidents inutiles. Chaque molécule est particulière et chacune est utilisée pour un effet ciblé. Ce n’est pas pour autant qu’il faille se diriger vers les plus performantes dès le début car il faut avant tout tester et tester encore, en utilisant avant tous les produits les plus recommandées avant de se diriger vers des molécules aux effets plus explosifs.

D’un point de vue physiologique, les stéroïdes anabolisants agissent sur la masse musculaire au moins de deux façons. En premier, ils augmentent la production de protéines, en second, ils réduisent le temps de récupération en bloquant les effets du cortisol sur le tissu musculaire, de sorte que le catabolisme des muscles soit fortement réduit. Cette réduction est due au fait que les stéroïdes inhiberaient l’action d’autres hormones favorisant la dégradation des muscles.

Il est bon pour cela de connaître quelques noms de stéroïdes afin de savoir vers lequel se diriger en premier car ils possèdent chacun souvent des particularités qui leur sont propres comme le Winstrol qui est utilisé par les bodybuilders surtout dans des cycles d’assèchement pour réduire considérablement la rétention d’eau et la graisse. C’est un stéroïde anabolisant modéré et peu androgène. Le Boldenone, est un stéroïde recommandé pour les débutants. Ses actions ne sont pas spectaculaires mais il permet d’obtenir une musculature galbée et durablement acquise.  Il faut attendre un certain temps pour arriver aux effets désirés. On ne lui connaît pas d’effets secondaires important. Son intérêt est d’être un stéroïde aidant à développer une masse moindre mais de bonne densité avec une faible rétention d’eau.

La liste est longue et il n’y va que de l’intérêt de celle ou celui qui voudrait en faire l’expérience de s’y attarder. Toute personne cherchant à se doper est avant tout une personne qui a pour projet de faire de la compétition et qui dit compétition pour ce qui est du sport dit aussi dépasser les limites naturelles de son propre corps. La puissance apportée par les anabolisants est indéniable. Pour premier exemple celui du cycliste Lance Armstrong qui, moins de deux ans après une chimiothérapie extrême, gagna le tour de France. Plus qu’une victoire, c’est un message d’espoir. Ces exploits, même si tout le monde sait aujourd’hui qu’ils ont été réussis grâce à l’EPO, laisse malgré tout un message positif pour ce qui est des capacités phénoménales d’endurances et de guérison obtenues. Si le sport est un tremplin nécessaire pour amener à admettre qu’il soit intéressant de reconnaître certains effets bénéfiques des stéroïdes dans le monde médical, il faudra apprendre à porter un regard plus curieux et moins accusateur en ce qui concerne la science des hormones.

La testostérone est le pilier de la construction musculaire. C’est une hormone masculine, qui, si elle venait à se trouver en nombre supérieur dans le corps se transforme parfois en œstrogènes. Ce phénomène peut provoquer la gynécomastie. Dans le monde du culturisme et du sport on appelle cela l’aromatisation. C’est un des phénomènes les plus répandus chez les débutants. Certains produits injectables en sont la cause. C’est pour cela qu’il est nécessaire de toujours se renseigner sur les effets secondaires. Il est même parfois plus indiqué de s’y attarder car de nouveaux produits sortent sans arrêt sur les marchés.

Il n’est plus difficile aujourd’hui, dès le premier regard de reconnaître un athlète dopé ou non. Que ce soit dans l’athlétisme, le tennis ou le cyclisme. Les améliorations musculaires ainsi que les performances ne trompent plus personne. Les époques changent et leurs intérêts aussi. Auparavant le sport était gratuit, aujourd’hui, beaucoup ont réussi à en faire leur métier. Les sponsors étant les principaux payeurs, il faut donc sans cesse rester au niveau et ne jamais faillir. Le corps ayant ses limites et le temps qui passe n’étant jamais favorable, il n’y a donc aucune autre possibilité que de rechercher à tout prix si ce n’est d’autres performances, de garder son endurance. La blessure du muscle causé par l’effort obligeait autrefois les sportifs à récupérer sur un laps de temps déterminé. Si par malchance il y avait des blessures graves, les guérisons pouvaient être parfois très longues. Il suffit aujourd’hui de bien connaître son corps, ses besoins, ses aptitudes, pour prendre la bonne molécule et se défaire de tous les effets négatifs des entraînements sportifs ordinaires. Il faut espérer que la science avance pour cela afin non seulement de pouvoir créer la pilule miracle qui pourra aider tout à chacun à se remettre de ses efforts assez facilement. Mais aussi que certains produits soient testés par les grands laboratoires afin de pouvoir être généralisés dans les pharmacies pour les besoins de ceux qui en veulent connaître les bienfaits.

Les produits dopants ont mauvaise presse depuis des années et sont souvent assimilés à de la triche pour ce qui est des disciplines sportives dépendantes des fédérations nationales et internationales pour qui le dopage est une faute grave la plupart du temps sanctionné par l’exclusion du sportif.

Il ne peut en être autrement. Après tout, le sport est un dépassement de soi physiquement et psychiquement avec toute la loyauté que le sportif doit mentalement à son corps, son esprit sportif et à ceux qui le soutiennent. Seulement les époques changent et il est nécessaire de savoir s’adapter. Aujourd’hui, aucune discipline sportive n’a été exempte d’un scandale à propos du dopage. Il serait peut-être intéressant aujourd’hui de se poser la question d’une autre façon. Si le dopage est partout, ne serait-ce pas aussi la cause d’une époque où les sponsors et leur manne financière poussent les sportifs dans leurs derniers retranchements obligés de fournir un résultat à l’image des marques ?

Chaque époque possède ses codes. Aujourd’hui, il serait plus intéressant de laisser la recherche fournir aux sports quels qu’il soit, la possibilité d’aller de l’avant en relevant tous les défis possibles et de mettre à jour tous les produits scientifiques sans avoir à se voiler la face, ni à craindre les hypocrisies organisées des fédérations sportives et des nations.

Car c’est bien cette hypocrisie toute consentie qui pousse les laboratoires à une guerre sans merci où le secret et la fraude est loi leur permettant de vendre toujours plus cher quelques nouveautés qui soient ne laissant ni le temps de faire des analyses légales, ni la traçabilité des produits. Réduisant les sportifs à des rats de laboratoires.

Quel que soit le jugement que l’on pourrait poser sur les produits dopants, que l’on soit pour ou contre, n’enlève pas le fait que les résultats spectaculaires démontrés par certains sportifs sont la preuve des effets réels de certaines molécules.

12 commentaires

  1. Bonjour virgine je vois que vous connaissez bien les dosase et le mélange des produits comment faites vous pour votre cure ? Car moi même je pratique un sport d’endurance mais je ne sais pas comment m’y prendre

  2. Bonjour je suis cycliste je cherche à être plus endurant plus musclé et à perdre du poids pouvez vous me conseiller ?

  3. Il me semble que l'E.P.O est un produit suffisamment pernicieux que l'on prend après avoir consulté un spécialiste, ceci concerne la précision des dosages.
    Une bonne documentation au préalable est aussi nécessaire.

  4. L'anadrol est bien si on na participe pas à des concours ou il n'y a pas de détection des anabolisants.
    Mais il est trop risqué... on risque de se faire chopper au moindre test. Dans ce cas le meilleur option reste l'EPO.

  5. Bonjour,
    Quel produit est le plus efficace pour avoir plus d'endurance E.P.O ou Aicar?

  6. Oui, c'est vrai, le dopage touche aussi les sports moins connus et les courses populaires moins contrôlées, donc beaucoup passe par les mailles du filet. Trop peu d'athlètes, de fédérations et d'organisateurs essayent d'enrayer ce phénomène, on dirait même que certains l'encouragent.

  7. Bonjour,

    Concernant le dopage et l'endurance, moi j'en garde une très bonne expérience avec le Boldenone. Ce dernier permet une augmentation de la production de globule rouge et une production d'EPO par le corps. Cette augmentation est évidente si bien que le boldenone convient très bien pour l'endurance.

    À 1200mg/semaine on ressent tout de suite une facilité au niveau du souffle. Les temps de repos se réduisent drastiquement, un arrêt de 10secondes entre les reps au lieu de mes 20secondes habituelles.

    Même au lit je suis plus endurant ......

  8. J’ai commandé de l’EPO en vue d’un important critérium, il n’y a rien a dire au niveau de la qualité de service et du professionnalisme de l’équipe de super-steroide.to. Paquet emballé avec ruse et soin, livraison en temps et en heure.
    C’est sur que je ferai appel à eux la prochaine fois.
    Cool les gars

  9. j ai bien perdu 4 a 5 kg variable, largement bons resultats, j ai recu epo qui est aussi tres efficace , je suis a 3000 UI tous les 2 jours, plus T3 et clen, j ai une compette Trail dans 4 jours 63 kms et 3850 de D+, vous tiens au courant des résultats, "super stéroids" c 'est d'la Bomb BB !!!!!

  10. je viens de recevoir ma cure apour perte de poids, tout y est et j ai tout recu en moins d une semaine, donc ultra efficace en terme de timing, maintenant je commence la cure( t3 + clenbuterol) , je vous tiens au courant des effets, mais j ai deja noté et mesuré une hausse du pouls de 15 a 20 puls/min et je n ai pas faim chose qui change, car en general je suis tjs plus ou moins affamé a cause de mon regime tres dur.
    j espere avoir les resultats revés et avoir enfin un partenaire pour etre au top en competition.
    Bye Mathieu.

    1. bonjour virginie, je cherche à gagner en endurance, je pratique le sport de combat, pas de competition donc pas de risque d etre testée, mais je veux vraiment etre plus résistante en cardio et recupération, l EPO serait la solution la plus adaptée ?

      1. Bonjour,
        Je vous invite à remplir le formulaire de demande de cure gratuit. Nos spécialistes se feront un plaisir de vous répondre rapidement et de vous accompagner dans votre démarche.
        Ce formulaire est disponible ici : https://super-steroide.to//super-steroide.to/conseils-cure/
        Toute l'équipe vous dit à très vite.

Laisser un commentaire